Activités sportives et aventures au Chili



Le Chili est un pays nature par excellence. Désert aride, glaciers et icebergs, fleuves, rapides, lacs et lagunes : des vagues puissantes de l’océan Pacifique aux monts enneigés de la Cordillère des Andes, le Chili condense toutes les conditions pour pratiquer les activités les plus extrêmes et originales !

Les créateurs de voyages de Monde Authentique peuvent concevoir des étapes actives pour vivre des expériences à sensations fortes ou découvrir des paysages uniques en pleine nature.

Certaines activités sont accessibles à tous. D’autres comme l’alpinisme, l’escalade, ou la plongée sous-marine imposent une bonne condition physique et/ou des prérequis).   

Repousser ses limites sur les terres

Sandboard

Les vastes dunes de sables du Chili se prêtent à la glisse à toute vitesse sur le sable :

Tout près de San Pedro de Atacama dans la Vallée de la Mort, il est possible de s’initier au sandboard (surf sur des dunes de sable) : cet immense terrain de jeu a des dunes de sables de 120 mètres de hauteur !

On pratique aussi le surf des sables sur les plages près de Valparaiso et Viña del Mar. Les amateurs d’adrénaline raffolent des pentes extrêmes de cette région. (Le dénivelé élevé rend indispensable un équipement complet avec lunettes et bottes de protection). La pratique du sandboard ne requiert aucune expérience préalable. Il se pratique toute l’année.

Randonnées pédestres

Les sentiers de randonnée de la Cordillère des Andes laissent sans voix les randonneurs du monde entier. Sur les montagnes du Chili, il est possible de randonner à plus de 4000 mètres d’altitude. D’autres superbes randonnées sont accessibles en plaine.

L’une des randonnées les plus fameuses et celle dans le parc naturel Torres del Paine connu pour ses 3 tours de granit. Randonner dans le parc Torres del Paine est possible pour la journée au départ de Puerto Natales. L’autre option, plus exigeante est d’affronter le trek W en 5 jours avec nuits en refuge. Le parc Torres del Paine abrite 26 espèces de mammifères. Parmi les plus rares, le puma (animal emblématique du parc) et le chat de Geoffroy (petit félin sud-américain). Le condor des Andes est omniprésent.

Le Chili offre d’autres parcs nationaux plus méconnus : comme le parc national Cerro Castillo sur la route australe près de Coyhaique en Patagonie.

Ascensions de volcans

Dans la région des lacs, les amateurs de randonnée et de sensations fortes empruntent l’ascension du volcan Villarrica, le plus actif du Chili, qui domine la ville de Pucon. Sa dernière éruption (qui n’a duré que quelques minutes) date de 2015. Adrénaline garantie pour ceux qui descendent du sommet (2847 mètres) en luge.

Les voyageurs peuvent aussi faire une ascension des volcans enneigés du parc national de Lauca (Altiplano). Les cônes parfaits du Pomerape et du Parinacota, (à plus de 6000 mètres d’altitude) se reflètent dans les lagunes de Cotacotani et du lac Chungará, le plus haut du monde. L’acclimatation progressive à l’altitude est indispensable.

Balades à vélo

Les amateurs de cyclisme peuvent explorer le Chili à vélo pour découvrir des lieux difficilement accessibles en voiture. Circuler à vélo permet par exemple d’accéder aux vignes de la vallée centrale (le Chili est l’un des plus grands producteurs de vin au monde) et de limiter son empreinte écologique.

D’autres lieux impressionnants se prêtent bien à une découverte à vélo : les plus sportifs peuvent par exemple découvrir les paysages arides de la vallée de la Mort, près de San Pedro de Atacama.

Promenades à cheval

Partout au Chili, il est possible de partir à cheval à la découverte des grands espaces. Une balade à cheval est la promesse de se sentir libre. On pratique l’équitation en Patagonie, dans la Terre de Feu, en Atacama et à Rapa Nui. Visiter le Chili à cheval (pour des cavaliers débutants comme expérimentés) permet de découvrir des lieux difficilement accessibles en voiture.

Rodéo

Le rodéo est considéré comme le 2ème sport national après le football. Il se pratique depuis plus de 400 ans dans toutes les zones rurales du pays. Très élégants, les huasos (cow-boys chiliens) sont vêtus d’un chupalla (chapeau de paille), d’un poncho de laine et d’une écharpe aux couleurs vives. Les huascos rivalisent d’équilibre pour prouver leur résistance.

Surmonter ses peurs dans les airs

D’Iquique à Arica (dans le Nord du pays) la côte escarpée, de grandes dunes et des collines ravissent les amateurs de parapente. Grâce au climat tempéré de la région, la pratique du parapente est possible en toute saison. Cerro Dragón (à Iquique) est l’endroit le plus impressionnant pour la pratique du parapente : grâce à l’action géomorphologique du vent, la dune a acquis une forme qui semble être celle d’un dragon endormi.

A Santiago, l’option de parapente la plus populaire consiste à survoler plusieurs zones de vol de la capitale depuis le Cerro La Pirámide. A seulement 35 km de Santiago, Batuco est une bonne alternative : Batuco a un sommet de 300 mètres, idéal pour les débutants et les pratiquants amateurs de niveau intermédiaire.

Autre sport extrême à découvrir ou pratiquer au Chili : le parachute ascensionnel. Cette discipline sportive consiste à s’élever dans les airs tiré par un véhicule (voiture, bateau). Depuis les hauteurs, dans un silence complet, les paysages sont impressionnants. Le meilleur endroit pour pratiquer le parachute ascensionnel au Chili est Pucón. Ici, le point de départ est un bateau sur le lac Villarica.  

Se dépenser sur les eaux

Le surf

Sur le littoral, la pratique du surf est accessible aux débutants comme aux surfeurs expérimentés. On peut y surfer toute l’année du Nord au Sud sur de nombreux spots.

Le petit village de Pichilemu (côte au centre du Chili) s’est imposé comme la capitale mondiale du surf. Il accueille de nombreuses compétitions internationales. La Punta de Lobos est le spot de surf le plus connu. Il s’enorgueillit du titre de réserve mondiale du surf.

A 160 kilomètres au Sud, Constitución a à la fois des plages tranquilles et de fortes vagues. C’est aussi un haut lieu des championnats internationaux de surf.

Plus au Nord, d’Iquique à Arica, le surf séduit les débutants car la température de l’eau est plus agréable qu’au centre du Chili.

Le rafting

Les meilleurs endroits pour pratiquer le rafting et le kayak au Chili se trouvent dans la région des lacs et des volcans.

Futaleufu en particulier, à la frontière argentine, est réputée pour la pratique du rafting : le nom de cette petite ville signifie grande rivière en langue mapuche. La descente du fleuve Futaleufu attire les amateurs du monde entier. Des circuits pour tous les niveaux permettent aux novices de découvrir ce sport d’aventure et aux sportifs confirmés de s’adonner à leur passion : pratiquer le rafting permet de vivre une fascinante expérience d’aventure et d’adrénaline, entre forêts vertes, lacs et fjords, avec la Cordillère des Andes en toile de fond (rapides de niveaux I à V).

Dans la même région le fleuve Baker, un cours d’eau turbulent aux eaux turquoise, offre de superbes vues. Dissimulé entre les champs de glace, il comprend des rapides de niveaux II et III.

La rivière Pétrohué est aussi un spot de rafting réputé (niveaux III et IV).

Le kayak

Dans la région dAysen, entre Magallanes et la région des lacs, Puerto Rio Tranquillo porte un nom évocateur. Lors d’un voyage au volant le long de la carretera austral, un détour vers cette petite ville vaut largement la peine.

La cathédrale de marbre (Catedral de Marmol) est un incontournable de cette région : c’est le principal but du voyage de tous ceux qui s’aventurent le long de la carretera austral.

Accéder en voiture à la Catedral de Marmol est difficile. La visite en barque ou en kayak est la meilleure façon d’accéder aux nuances bleutées envoûtantes de cette formation géologique atypique.

On peut pratiquer le kayak et les autres sports aquatiques dans presque tout le Chili. Les meilleurs cours d’eau pour la pratique du kayak se trouvent dans la zone sud, notamment en Araucanie.

L’un des plus fameux est le Trancura, à 14 km de la ville de Pucón. La lagune du Laja, les lacs Caburgua, Villarrica, Calafquén, Conguillío, Riñihue et Ranco, entre autres, offrent également d’excellentes conditions de pratique et de superbes paysages.  

Le fleuve Petrohué, aux alentours de Puerto Varas, est également une bonne option pour les amateurs de kayak, notamment sur le lac Todos Los Santos qui est surplombé par le volcan Osorno.

Plongée sous-marine

Rapa Nui est le meilleur endroit du Chili pour la pratique de la plongée sous-marine. Les eaux sont claires et transparentes et il est possible de plonger jusqu’à 60 mètres de profondeur.

Plonger à Rapa Nui est une expérience fascinante : Rapa Nui possède des fonds marins volcaniques avec des cavernes, des arches, des falaises et des plates-formes de lave. Un moai a été immergé.

Il est possible de nager avec les tortues de mer dans la baie d’Hanga Roa. C’est dans cette zone que la densité de poissons tropicaux est la plus forte.

Les clients-voyageurs ont également consulté

7 BONNES RAISONS DE VOYAGER AVEC MONDE AUTHENTIQUE

LE SUR-MESURE
Pas d'itinéaire pré-établi : un voyage à vos mesures selon vos envies
L'EXPERTISE
Des créateurs de voyages défricheurs et spécialistes de leurs destinations
L'EXPERIENCE
Des créateurs de voyages seniors à la technicité reconnue pour un voyage sans faute
LA DISPONIBILITE
Nos créateurs de voyages prennent le temps de vous comprendre
LA FLEXIBILITE
Des voyages à géométrie variable.
Un seul impératif : au minimum 6 nuits consécutives
LE GOÛT
Le temps de la découverte : des établissements choisis avec soin
LES GARANTIES
Prix ferme à l'inscription, assurance RC pro, garantie des fonds.
Partez l'esprit libre
Inscrivez vous à notre newsletter