Temples, comptoirs et épices du Tamil Nadu

Réputé pour ses extraordinaires temples dravidiens, le Tamil Nadu est l’état le plus profondément hindou de par l’attachement aux traditions et la ferveur religieuse de ses habitants. Cet état offre, en plus de ses plages de sable fin, des richesses architecturales et artistiques stupéfiantes.
Les voyageurs s’éblouissent devant ces fabuleuses cités temples, la profusion des détails, la finesse des sculptures, la vivacité des couleurs. Elles témoignent de la puissance des souverains passés et de la ferveur des hommes d’aujourd’hui.
Etape incontournable du Tamil Nadu, l’ancien comptoir français de Pondichéry est un véritable symbole de la présence française en Inde. Il offre une ambiance et un charme uniques, tout à fait différents du reste de l’Inde. Hormis le nom des rues encore écrits en français, les habitants ont conservé quelques habitudes, héritées de cette époque, comme la pétanque devenue un sport très populaire.

Le Tamil Nadu

Porte d’entrée du Tamil Nadu, Madras est une ville de tradition culturelle, d’intellectuels, d’artistes et de musiciens. C’est également une puissante cité industrielle avec, entre autres, les usines de la mythique marque de motos Royal Enfield.
Les clients-voyageurs apprécient la découverte de ses quartiers hindous les plus anciens et chrétiens plus récents, son école de danse du Kalakshetra et le Madras Crocodile Bank, un centre de recherche en herpétologie qui a pour but de préserver les espèces indiennes de crocodiles.

A 1h de route au sud de Madras, Mahabalipuram est une délicieuse halte en bord de mer, loin de l’agitation de la grande ville. Classée au patrimoine mondial par l’UNESCO, elle est célèbre pour le magnifique temple du rivage dédié au dieu Shiva. Il s’agit de l’un des premiers temples bâtis par opposition aux temples creusés ou excavés auparavant. Ne pas manquer également la délicatesse du gigantesque relief en plein air de la Descente du Gange.

Encore plus au sud, comptoir français de 1674 à 1954, Pondichéry a su préserver son identité franco-indienne. La ville connut ses heures de gloire avec Dupleix et fut magnifiée par Pierre Loti. Elle se compose de deux quartiers principaux : la ville blanche, marquée par ses belles rues calmes et ombragées avec leurs belles villas coloniales et leurs églises, et le reste de la ville, très animé et coloré, composé du quartier musulman, du quartier tamoul et du quartier catholique.
Monde Authentique propose une découverte originale de Pondichéry en compagnie d’un guide architecte francophone, qui œuvre à la préservation du patrimoine hérité de l’époque des établissements français de l’Inde.
On peut prévoir 2 nuits ou plus à Pondichéry, afin de se donner le temps de s’imprégner de cette ambiance si différente, ou bien de découvrir son arrière-pays avec le fort de Gingee et la cité temple shivaïte méconnue de Tiruvannamalai.

Au cœur du delta de la Kaveri, ancienne capitale de la dynastie des rois Chola du Xème au XIIIème siècle, Tanjore (Thanjavur) est célèbre grâce à son magnifique temple dravidien de Brihadeshwara. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, de même que les temples de Gangaikondacholapuram et de Darasuram, situés dans la région.

Etape plus intimiste au cœur du Tamil Nadu, la région du Chettinad est le berceau des Chettiars, communauté de riches marchands devenus banquiers. La région abrite nombre de villages ancestraux aujourd’hui en partie désertés, et certaines des plus belles demeures art déco de l’Inde du sud. Sa cuisine traditionnelle est l’une des plus réputées du Tamil Nadu.

Au sud du Tamil Nadu, Madurai fut la capitale de la dynastie des Pandya. Cette ville sacrée est célèbre pour le grand temple de Meenakshi Sundareshwara, le couple divin Shiva et Parvati. Il attire tous les jours des milliers de fidèles. Chaque soir, une grande procession rituelle a lieu à l’intérieur du grand temple. Centre commercial déjà connu à l’époque des romains, Madurai a une histoire riche de plus de 3 000 ans.

Comment voyager au Tamil Nadu ?

La découverte du sud-est de l’Inde commence par une arrivée à l’aéroport international de Madras. Un itinéraire au Tamil Nadu s’organise ensuite par la route avec différentes étapes permettant d’accéder aux nombreux sites de la région.
Un minimum de 10 nuits est nécessaire pouvoir découvrir le Tamil Nadu. Monde Authentique recommande de consacrer 15 jours à la découverte du Tamil Nadu, pour profiter du bord de mer ou découvrir les collines tamoules méconnues.
Il est possible de combiner le Tamil Nadu avec les états voisins de l’Andhra Pradesh au nord, du Kerala à l’ouest ou du Karnataka au nord-ouest pour une découverte plus approfondie de l’Inde du sud.

Quand voyager au Tamil Nadu ?

La meilleure époque pour visiter le Tamil Nadu s’étend de mi-décembre à mi-avril. En juillet et en août, fortes chaleurs (parfois plus de 35°) et risques de pluies sporadiques, ainsi qu’en octobre, novembre et début décembre, quand la mousson se retire des terres indiennes.

Nos clients-voyageurs aiment

  • La délicatesse des bas-reliefs et du temple du rivage de Mahabalipuram.
  • La richesse des cités-temples hindoues de Madurai ou Trichy.
  • Pondichéry avec ses belles villas coloniales.
  • Le charme des temples de Tanjore, Gangaikondacholapuram ou Darasuram.
  • Les palais art déco de la région du Chettinad et ses délicieuses spécialités culinaires.
  • Des rencontres inoubliables avec une population accueillante et très attachante.