Lamu, perle de l’océan Indien

L’archipel de Lamu se compose de trois îles : l’île de Lamu (qui abrite la vieille ville historique), l’île de Shela et l’île de Manda. Entre nature et mangrove, plages sauvages et culture swahilie, l’archipel de Lamu est un véritable voyage à lui seul : un voyage dans le temps, un retour aux sources. Dans cet archipel resté très authentique, il y a la sensation inaltérable que le temps s’est arrêté ici, il y a presque cent ans…

La vieille ville de Lamu

La ville de Lamu est la partie la plus habitée de l’archipel. Son quartier historique est l’un des témoins les mieux préservés de la culture swahilie en Afrique de l’est. L’architecture et la culture de Lamu en font un endroit unique au monde, totalement préservé et très authentique, où la vie locale courante se mêle à la toute petite population touristique avec beaucoup de naturel et de respect mutuel. Un large choix de petits hôtels est disponible au cœur de la vieille ville où règnent, comme souvent dans les villes, agitation, bruit et vie locale.

L'île de Shela

Le petit village de Shela se situe à environ 15 minutes de bateau de la vieille ville de Lamu. C’est un endroit parfait pour profiter du calme, de la douceur et de la tranquillité des lieux, pour se baigner dans l’eau transparente de l’océan Indien et poser sa serviette sous les palmiers, n’importe où tout au long de ces kilomètres de plages sauvages et désertes. A l’endroit où le bateau arrive de Lamu, quelques hôtels et guest-houses proposent du poisson grillé agrémenté de légumes locaux pour le déjeuner. Une expérience digne de Robinson Crusoé.

L'île de Manda

C’est l’île sur laquelle l’avion atterrit lorsque l’on arrive à Lamu (l’aéroport accueille 2 ou 3 vols par jour, de Nairobi et Mombassa). L’île est connue pour abriter les ports de Takwa et de la ville de Manda, fondée au IXème Siècle. C’est aussi à Manda que se trouvent la majorité des hôtels de luxe de l’archipel. Il est possible de visiter les ruines de Takwa, une ville abandonnée durant la première moitié du XIXème siècle sans doute à cause de la pénurie d’eau.

Festivals à Lamu

Chaque année, (en général en mars, juste avant la saison des pluies), se tient le festival de yoga de l’archipel de Lamu. Quatre journées entières dédiées à cette pratique ancestrale, avec plus de 26 professeurs différents, 150 cours de yoga, de méditation et workshops proposés durant le festival sur les îles de Lamu, de Shela et de Manda. Une expérience complète pour découvrir les différentes approches et pratiques de yoga qui existent à l’heure actuelle à travers le monde. Un rendez-vous à ne pas manquer pour les amateurs ! (Pour les dates 2018, nous consulter).

La ville de Lamu organise également chaque année un festival de l’Art qui a généralement lieu en février (nous consulter pour plus de renseignements).

Combien de temps consacrer à la découverte de Lamu ?

Il est tout à fait envisageable de prévoir de ne passer que 2 ou 3 jours à Lamu à la suite d’un safari, comme de venir y séjourner toute une semaine ou plus afin de pouvoir réellement profiter de l’atmosphère locale et avoir le temps de visiter les trois îles pour s’adonner à toutes les activités proposées ici.

Quelle est la meilleure période pour aller à Lamu ?

Il est tout à fait agréable de séjourner à Lamu de janvier à avril et de juillet à décembre avec une préférence pour les mois d’août et de septembre. A partir du mois d’octobre, la température commence à remonter et les mois précédant la saison des pluies, mai et juin, sont très chauds.

Les voyageurs ayant visité cette page ont également consulté :