Au coeur des Cyclades

Les Cyclades attirent comme un aimant. Ces petits bouts de terres posés sur le bleu profond de la mer Egée envoûtent tous ses visiteurs. Difficile de faire un choix entre toutes, pourtant chacune d’elles possède une véritable entité. Les créateurs de voyages de Monde Authentique conseillent chaque client-voyageur pour que cette « odyssée » insulaire puisse être vécue pleinement.

Santorin

L’île la plus romantique des Cyclades prisée par tous les esthètes. L’ancienne Thira est incroyable de beauté tant par son atmosphère que par sa forme géologique. La plus septentrionale des îles des Cyclades attire les touristes du monde entier ce qui a inévitablement un impact sur les prix pratiqués par les hôteliers et restaurateurs, ainsi que le service qui parfois peut laisser à désirer. Pour profiter au mieux de cette si belle destination et de ses beaux hôtels avec vue sur la caldeira, les experts de Monde Authentique recommandent vivement à leurs clients-voyageurs d’y séjourner en dehors des vacances estivales. Ainsi, la découverte des beautés naturelles de l’île est d’autant plus appréciée. Les villages blancs d’Imerovigli, Firostefani, Fira et Oia (prononcer ia) perchés à flanc de falaise, la caldeira abritant les îles volcaniques de Nea Kamini et Thirassia, la plage de sable noir de Kamari, les vestiges engloutis d’Akrotiri, les vignes de Finikia ou encore les habitations troglodytes de Megalochori sont autant de sites attrayants à visiter en deux roues ou en quad.

Mykonos

Mondialement connue, Mykonos est la « petite Ibiza » de la mer Egée. Comme pour Santorin, de nombreux touristes en quête de fêtes nocturnes branchées y élisent domicile en juillet et en août au grand désarroi des visiteurs venus profiter des plages. En dehors de cette période l’île est toutefois également sur-fréquentée et trouver un hôtel tranquille à taille humaine devient une véritable quête du Graal ! Pour ceux qui souhaitent toutefois séjourner dans cette île aux nombreuses plages, les créateurs de voyages de Monde Authentique répondent présents avec des adresses exclusives et des idées de balades pour découvrir l’autre Mykonos. L’île abrite toutefois un des sites majeurs de l’antiquité : l’île de Delos, située au large de l’île principale.

Paros

Paros ne laisse personne indifférent, et contrairement à Mykonos l’atmosphère y est paisible et sans paillette. C’est la Grèce en bleu et blanc : déambuler dans les villages au blanc étincelant contrastant avec les ruelles pavées ; contempler le ballet des bateaux colorés de pêcheurs sur le port de Naoussa ; admirer la récolte de poulpes séchant sur les rambardes ; savourer des mezzés dans l’une des nombreuses tavernes traditionnelles ; etc. Paros n’est pas en reste côté plages : au sud-est, Logaras, Punda et Hrysi Akti sont idéales pour les amateurs de kite surf ou de planche à voile. L’été, le Meltem se lève pour le plus grand bonheur des « voileux » ! Plus confidentielles, les plages de Kolimbythres (caractérisée par ses roches polies) et Santa Maria permettent de se baigner et de lézarder tout simplement. L’île est petite, toutefois les spécialistes de Monde Authentique recommandent de louer une voiture ou un deux-roues pour visiter les nombreux villages, notamment Lefkes situé au centre de l’île avec un panorama à couper le souffle sur la mer Egée et Naxos !

Envie de plus d’authenticité ? Direction Antiparos accessible par le bac au sud de l’île, où règne une ambiance plus intime.

L’hôtellerie est moins clinquante qu’à Santorin ou Mykonos, mais plus authentique. De la petite hôtellerie familiale à l’hôtel plus confortable, Paros a su garder son charme insulaire.

Naxos

La plus rustique et la plus authentique des Cyclades centrales, Naxos est montagneuse et abrite quelques vestiges de l’antiquité. Face à Hora (nom grec de Naxos Ville), la vieille ville scindée en deux parties, avec d’un côté le quartier orthodoxe historique de Bourgos et de l’autre Kastro, le quartier catholique, où prône le Temple d’Apollon, appelé Portara. Lorsque le soleil se couche, la lumière douce et orangée donne un air divin à ce site emblématique.

Ici, il est indispensable de louer une voiture pour apprécier l’île de Dionysos ! A l’intérieur des terres, la région de Tragéa abrite le mont Zeus, culminant à 1400m, entouré de petits villages au charme fou comme celui de Filoti. Il existe de nombreux sentiers pour les marcheurs ainsi que quelques grottes. A Naxos, l’architecture est différente, les fondations des habitations en pierres apparentes, ainsi que les murets qui jouxtent les ruelles de marbre, donnant un air plus rustique que les autres îles des Cyclades, comme le village d’Apiranthos.

Naxos est aussi connue pour ses nombreuses distilleries produisant une liqueur locale appelée Kitron.

Côté hébergement, dans le nord se cachent quelques agrotourismes (à réserver dès le début de l’année en raison du nombre succinct de chambres). Autrement, la plupart des hôtels sont situés côte ouest, le long des plages d’Agios Georgios, d’Agios Prokopios, de Plaka et de Mikri Vigla réputée pour son spot de kite surf.

Au large, une myriade de petites îles, appelées les Petites Cyclades, est accessible à la journée pour découvrir un autre aspect des Cyclades.

Amorgos

L’île du Grand Bleu, aux portes du Dodécanèse, est une île montagneuse et volcanique offrant des paysages spectaculaires. Accéder à Amorgos se mérite ! En effet depuis le port du Pirée, il faut compter environ 9h de traversée, c’est pourquoi, les créateurs de voyages de Monde Authentique proposent de la combiner avec Naxos et Paros, dont les liaisons sont plus courtes et accessibles.

Amorgos est l’un de nos coups de cœur de l’archipel, tant l’île est authentique, paisible et unique ! Ici aussi, une voiture de location est vivement recommandée pour apprécier l’île dans sa globalité. L’ambiance du port d’Aegiali, les criques aux eaux cristallines comme à Agios Pavlos, les sentiers de randonnées (dont 8 sont balisés) aux points de vue époustouflants, les petits ports où il fait bon se mêler à la vie locale, rythment les journées de cette île paradisiaque. Incontournable, le monastère blanc de la Panaghia Chozoviotissa datant du XIème siècle, plaqué le long de falaise et surplombant la mer Egée, est une véritable prouesse architecturale !

Entre baignades, plongées, randonnées, dégustations des mets locaux, balades dans les villages, le temps défile vite sur ce petit bout de terre idyllique, c’est pourquoi les créateurs de voyages de Monde Authentique recommandent un séjour de 4 nuits minimum.