Oman hors des sentiers battus :
la route du wadi Bani Awf entre montagnes, cultures en terrasses et Grand Canyon

L’aventure à chaque virage

Pour commencer son voyage à Oman, la route du wadi Bani Awf est une expérience exceptionnelle, qui subjugue et ravit les voyageurs curieux, ayant le goût de l’aventure. Elle se parcourt en 6h au départ de Mascate et traverse la montagne, avec pour destination le Grand Canyon d’Oman, où le merveilleux spectacle du coucher de soleil conclut en beauté la journée.
Après une visite de la grande mosquée de la capitale, puis du très vivant marché aux poissons du village de Barka, on longe la mer, puis on bifurque pour emprunter la route du wadi Bani Awf. Au fil de cette route, tout en lacets et à flanc de montagne à travers le Hajar occidental, des panoramas époustouflants se dévoilent peu à peu, dans un monde entièrement minéral. A chaque virage, un nouveau paysage apparaît et surprend, et les reflets de la lumière sur les roches ne cessent de changer. Au fur et à mesure du voyage, la route nous plonge dans un univers presque lunaire.



Presque seuls au monde

La chaîne montagneuse du Hajar est parcourue par de nombreux wadis, d’impressionnantes vallées encaissées, creusées par des torrents et emblématiques des montagnes d’Oman. En cas de forte pluie, ils peuvent se gorger d’eau en quelques heures. Cette route sur le wadi Bani Awf n’est donc pas praticable lorsqu’il pleut. Elle exige de prendre des précautions, mais elle en vaut la peine, avec ses décors naturels dignes de figurer dans les films. Au cœur de cet univers de roches verticales, composé de profonds canyons et d’impressionnants ravins, on se sent presque seul au monde et on se surprend à écouter le silence, un peu comme on le fait lorsqu’on se trouve dans le désert. Une pause au Snake Canyon, connu pour le rafting, plonge au cœur de vertigineuses parois rocheuses aux couleurs noires, ocre, jaunes et orangées. Dans cette gorge entaillée, prenant la forme d’un serpent, le pique-nique préparé pour vous sera perturbé par la seule curiosité des chèvres et la rencontre sympathique avec les bergers.


De jolis villages verdoyants dans un univers lunaire

Tout au long de la route du wadi Bani Awf, des villages ponctuent les montagnes. Bilad Sayt et ses maisons en pisé se dressent à 950 mètres d’altitude. Agrémenté de cultures en terrasses verdoyantes, il crée un surprenant contraste de couleurs dans cet environnement de roches. Autre curiosité proche du village, un terrain de football vert posé au milieu de nulle part attire l’œil, tel un ovni étrange. La route spectaculaire se poursuit et elle semble se mériter. Si les dénivelés sont impressionnants, le tracé reste sécurisé, que vous soyez au volant de votre 4×4 climatisé ou conduit par un chauffeur. Lové dans un merveilleux oasis de montagnes, apparaît alors un des plus beaux villages d’Oman : Misfah. Situé à 900 mètres d’altitude, il est irrigué grâce au réseau de falajs, un système d’irrigation ancestral, venu de Perse il y a 3000 ans. A Oman, l’eau vaut de l’or, et le système d’irrigation est soumis à un contrôle strict par les chefs de villages, avec un arrosage de 30 minutes par jour seulement.



Un merveilleux coucher de soleil sur le Grand Canyon du Moyen Orient

La route nous fait entrer désormais dans le massif montagneux du Jabel Shams, le plus haut d’Oman. Le but est d’arriver au Grand Canyon d’Oman avant le coucher du soleil pour profiter du spectacle aux premières loges. Fendant en profondeur le Jabel Shams, le Grand Canyon se prolonge sur 15 km et monte jusqu’à 3009 m d’altitude. Avec des vues à couper le souffle, l’expérience exceptionnelle se poursuit et l’émotion est au rendez-vous. D’autant plus que vous passerez une nuit dans un confortable hôtel d’altitude, où vous pourrez admirer la voie lactée dans un des ciels les plus purs au monde. Le lendemain, lever tôt pour contempler le jour se lever et la lumière éclairer de mille nuances les parois plissées du Grand Canyon, puis, balade à flanc de canyon le long de la Balcony Walk. La promenade dure entre une demi-heure et 4h, si on souhaite pénétrer au cœur du canyon. Après cette escapade, on reprend ensuite la route pour redescendre vers Nizwa, l’ancienne capitale d’Oman.


Oman, authentique pays des merveilles

Après cette excursion hors du commun, d’autres merveilles omanaises vous attendent. Les forts en pisé, le désert et les dunes de sable rouge de Wahiba, d’autres wadis, où se baigner comme le wadi Bani Khalid et ses superbes piscines naturelles, la ville blanche de Sur, que je compare souvent à Essaouira, et la mer d’Arabie.
Souvent appelée la « Suisse du Moyen Orient », Oman est un des pays les plus sûrs et les plus stables de cette vaste région, et joue depuis longtemps un rôle de médiateur entre l’Iran et l’Occident. Le pays est accessible en une nuit de voyage, puisqu’on s’y rend en 7h d’avion, avec un décalage horaire de 2 à 3 h. La rencontre avec les Omanais est inoubliable, et leur sourire mériterait d’être inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité. Conjuguant montagnes, mer et désert, le sultanat d’Oman est un beau pays, où vivre des expériences authentiques et hors des sentiers battus. Et j’espère, avec ce récit, avoir fait souffler sur vos joues un vent frais d’aventure. Je vous emmène bientôt à Oman ?

Oman