Monde Authentique en 2022 ; plus petit mais plus fort !

En janvier 2021, Frédéric nous promettait dans ses vœux “qu’en 2021, nous serons là, plus solides et forts que jamais : nous pouvons nous y engager grâce au soutien de nos clients-voyageurs, aux mesures d’accompagnement économique de l’Etat aux PME, à la fidélité de nos partenaires et à l’amour que nous portons à notre métier…”. Un an après, nous pouvons le dire : il avait raison. Puisqu’il semble que le fondateur de l’agence ait des talents de prédicateur, que nous prévoit-il pour 2022 ?

 

Il y a 11 mois, je vous promettais “[qu’]en 2021, nous serons là, plus solides et forts que jamais : nous pouvons nous y engager grâce au soutien de nos clients-voyageurs, aux mesures d’accompagnement économique de l’Etat aux PME, à la fidélité de nos partenaires et à l’amour que nous portons à notre métier…”.

Je ne suis pas toujours le meilleur des prédicateurs : en 1996, j’avais déclaré avec aplomb que “le téléphone portable ? non, ça ne marchera jamais”. En 2021, comme je croyais en son projet, je me suis engagé en politique aux côtés d’un candidat qui a réussi l’exploit de réunir au 2ème tour des élections municipales moins de voix qu’au premier…

Depuis, j’évite de relever des paris.

N’empêche que la promesse que j’avais faite en janvier 2021 a été respectée : Monde Authentique est toujours là, et plus solide et forte que jamais.

En 2021, vous avez été nombreux à voyager avec Monde Authentique : certes, notre activité était atone de février à mai/juin (période où les voyages étaient interdits ou strictement encadrés), mais au 2ème semestre de 2021 notre volume est plus du triple de celui du 2ème semestre de 2020.

Notre terrain de jeux a tout de même subi de forts changements : l’Afrique, l’Europe et l’Amérique centrale représentent à elles seules plus de 90% de nos ventes de 2021 ; mais nous avons aussi concrétisé vos envies d’ailleurs vers l’Argentine, le Chili, la Colombie, l’Ouzbékistan, Oman, le Sri Lanka, le Canada et la Polynésie française. Si la zone Asie/Pacifique reste fermée pratiquement à double tour, ça n’est plus le cas des autres continents.

Pour nous, chaque ouverture de destination après de fortes restrictions est une petite victoire : Pour chaque concrétisation de voyage pour “la première fois” vers une “nouvelle destination” de “l’époque post-confinement”, nous avons même un petit rituel de célébration !

Il est tellement bon de vous revoir avec des pétillements dans les yeux !

Comment avons-nous réussi à remonter une pente aussi savonneuse ?

Avant tout parce que (vous, voyageurs avertis, vous saviez que les agents de voyage étaient des professionnels aguerris), une majorité de Français a enfin compris à quoi sert un voyagiste : nous avons une forte technicité, nous connaissons le terrain, nous maîtrisons les réglementations… confier l’organisation de son voyage à un professionnel immatriculé en France apporte à chaque voyageur des garanties précieuses que nous assumons ! Oui, quand vous signez un contrat, nous engageons notre responsabilité.

Comment les Français l’ont-ils compris ?

– Parce qu’en mars 2020, les voyagistes se sont occupés de rapatrier leurs clients-voyageurs naufragés quand les voyageurs indépendants se sont retrouvés bloqués (et tous l’ont fait savoir en dénonçant les pratiques des compagnies aériennes, des comparateurs et des plateformes de mise en relation aux abonnés absents),

– Parce que depuis mars 2020, on voit et on entend partout des voyagistes dans les média. S’ils nous tellement sollicités pour apporter notre éclairage sur les possibilités de voyage, c’est parce que les média n’ont pas trouvé mieux que nous pour évoquer le voyage !

– Parce qu’aujourd’hui, partir en voyage sans encadrement est considéré par beaucoup comme de l’inconscience,

– Parce que les réglementations concernant les franchissements des frontières sont tellement incompréhensibles, qu’il vaut mieux être un spécialiste de ces analyses, et que partout dans le monde, nous avons des relais qui nous assistent,

– Grâce aussi à votre confiance : depuis 18 mois, vous êtes nombreux à nous appeler timidement, à avancer précautionneusement dans votre demande de conseils lorsque vous nous demandez si “les voyages sont possibles” puis de nous réclamer de vous “envoyer n’importe où, là où on peut avoir confiance, là où l’on sait que les restrictions ne sont pas (trop) fortes”.

– Grâce à l’implication de l’équipe de créateurs de voyages : permettez-moi de remercier ici Christelle, Sophie, Sandrine et Christine qui n’ont jamais perdu espoir, m’ont toujours fait confiance et n’ont pas cédé à la panique, et ont choisi de rester chez Monde Authentique. Je compte aussi Annette, Marine, Etienne et Edouard (que vous ne connaissez sans doute pas mais qui apportent leur support à l’équipe de créateurs de voyages) : ensemble, nous n’avons rien lâché. Merci aussi à celles et ceux qui ont choisi de rejoindre l’équipe de Monde Authentique sans beaucoup de garanties !

– Nous avons pu aussi compter sur quelques partenaires indéfectibles, qui acceptent de n’être payés que la veille du départ ou de ne jamais facturer de frais d’annulation quand les frontières se ferment. Ainsi, les risques pour l’agence sont très limités et nous pouvons rassurer nos clients-voyageurs : en cas de fermeture brutale des frontières, conformément à l’article L.211-14-3 du Code du Tourisme, nous somme en mesure de les rembourser immédiatement.

– Merci aussi à notre assureur d’avoir supprimé le motif “épidémie” de ses exclusions de garanties, et ce dès l’été 2020. Depuis, la règle est claire : quand un voyageur est testé positif au Covid-19, comme il ne peut pas voyager, il est intégralement remboursé par l’assurance (s’il l’a souscrite…),

– Et puis nous avons pu compter sur l’exécutif : il a été particulièrement généreux avec les entreprises de la culture, du spectacle, du sport, de la restauration, de l’hôtellerie, des loisirs et du voyage en nous accordant un “fonds de solidarité” qui nous a permis de garder la tête hors de l’eau. Jusqu’au printemps 2021, ces entreprises étaient souvent jugées coupables de participer à la transmission du virus et donc étaient plus ou moins bridées. Le 12 juillet 2021, le Président de la République déclarait vouloir “faire peser les restrictions sur ceux qui ne sont pas vaccinés” et en ce mois de janvier, il assume de vouloir “emmerder (sic) les non-vaccinés”. Regardons ces déclarations avec un œil optimiste : cela veut dire que ceux qui sont vaccinés ne le sont pas (emmerdés) dans leurs déplacements. Alors, un passeport, une attestation vaccinale, un test PCR négatif, et c’est parti pour une nouvelle année de voyages, que je vous souhaite scintillante et riche en découvertes !

Aujourd’hui 10 janvier, alors que j’écris ces lignes, Sophie est au Canada. La semaine prochaine, Stéphanie partira pour la Finlande et moi, j’espère partir observer des aurores boréales en Norvège ! En février, Christelle goûtera à nouveau aux plaisirs du safari animalier en Tanzanie et Lénaïc voyagera en Afrique du Sud. Mon long périple au Japon (que j’attends depuis près de 2 ans) est réservé à partir du 24 mars. Et si la frontière du Japon devait rester fermée, j’irai au Mexique, en Argentine, ou ailleurs

Et vous, où avez-vous choisi de demander à Monde Authentique de vous emmener en 2022 ?