Si Phan Don ou les 4000 Iles

À l’extrême sud du Laos, le Mékong a une largeur de plusieurs kilomètres et atteint même 14 km de large pendant la saison des pluies ! Au milieu du fleuve, dont le cours est entrecoupé de chutes d’eau et parsemé de rapides, se trouve la région de Si Phan Don qui signifie 4 000 îles. Certaines de ces îles sont de minuscules îlots inhabités. D’autres ont vu se développer des communautés plus ou moins importantes, surtout composées de pêcheurs. Elles sont de véritables havres de paix et accueillent les visiteurs avec toute la sérénité qui sied au Laos, peut-être un peu plus encore que dans le reste du pays !

Quelles îles visiter ?

Dans le cadre d’un voyage sur mesure au Laos, Monde Authentique recommande la visite de trois des îles de Si Phan Don présentant un intérêt tout particulier :

  • Don Khong tout d’abord, la plus septentrionale et la plus étendue des trois, est sans doute la plus paisible. Avec ses rives bordées de palmiers, elle est le lieu idéal pour une balade à vélo, de village en village, à travers les rizières.
  • Don Det, la plus modeste, compte de nombreux petits étals et bungalows, pour la plupart au confort très sommaire. Sur cette île plus qu’ailleurs dans la région, le temps semble s’être arrêté.
  • Don Khone, sa voisine, est également un cadre de rêve pour de jolies balades à pied ou en vélo. Ces deux dernières îles sont reliées par un pont, vestige de la colonisation française, qui supportait à l’époque l’unique voie ferrée du pays.

Lieu de séjour idéal pour souffler en fin de voyage au Laos, un séjour dans la région des 4 000 îles offre également l’occasion d’étonnantes découvertes : les chutes de Phabeng avec ses rapides les plus impressionnants du Mékong ; les chutes de Lippi dans un cadre sauvage magnifique ; les dauphins d’eau douce de l’Irrawady dont il ne reste plus que quelques spécimens ; le temple hindou-khmer de Vat Phou datant du Xème-XIIIème siècle et classé au patrimoine mondial par l’UNESCO ; le site archéologique de Phou Asa dont l’origine reste à ce jour encore mystérieuse ; enfin la charmante bourgade de Champassak qui borde le Mékong, ancienne cité royale qui mêle anciennes bâtisses coloniales et maisons traditionnelles lao.

Comment intégrer la région des 4000 îles dans un itinéraire au Laos et combien de temps y consacrer ?

Dans le cadre d’un voyage au Laos, les 4 000 îles constituent souvent la dernière étape. Elles peuvent être l’étape finale d’un itinéraire depuis le nord du pays, soit par la route soit par avion. L’aéroport le plus proche est celui de Paksé, chef-lieu de la province de Champassak. Il est desservi par des vols domestiques en provenance de Vientiane et de Luang Prabang. Lorsque la découverte de cette région vient ponctuer un voyage au Laos, les clients-voyageurs peuvent repartir en avion vers Bangkok puis vers la France. À moins de préférer continuer le voyage en direction du Cambodge, par la route vers la région du Ratanakiri via Trapeang Kreal ou par avion vers Phnom Penh ou Siem Reap.

La durée du séjour dans la région des 4 000 îles dépend bien sûr du temps consacré à un voyage au Laos. Il faut nécessairement faire des choix. Monde Authentique recommande de prévoir un minimum de 4 nuits pour prendre le temps d’apprécier la douceur de vivre dans la région, et d’en découvrir les différentes facettes. L’idéal est de combiner 2 voire 3 lieux de séjour en séjournant à Champassak, sur les rives du Mékong et sur l’une des îles de Si Phan Don.

Il est possible également d’opter pour un seul lieu de séjour et prévoir des excursions à la journée en séjournant sur les rives du Mékong, non loin de Champassak. Monde Authentique propose un très bel hôtel au charmé raffiné, idéal pour les clients-voyageurs plus attachés à leur confort.

Nos clients-voyageurs aiment

  • La douceur de vivre dans la région la plus paisible du Laos,
  • Les belles balades, à pied ou à vélo à la rencontre des habitants des rives du Mékong,
  • Le site de Vat Phou et son temple sanctuaire pré-angkorien classés au patrimoine mondial par l’UNESCO,
  • Le coucher du soleil sur le Mékong depuis une terrasse en bordure de Mékong.