Le Sud sauvage de la Réunion

Cette région de l’île de La Réunion est un véritable coup de cœur tant ses paysages, ses habitants, ses contrastes et ses villages sont attachants. Depuis la ville de Saint-Pierre en passant par les hauteurs de Saint-Joseph jusqu’aux pentes du tumultueux volcan dans la commune de Saint-Philippe, le Sud sauvage vaut vraiment la peine de s’y attarder.

Saint-Pierre et ses environs

Saint Pierre est une ville cosmopolite où il fait bon se perdre, entre cases créoles, temples tamouls, boutiques de bric et de broc, jolies enseignes ou encore son marché forain du front de mer, élu plus beau marché de France. Depuis la digue de son port de pêche, le spectacle est subjuguant : le fracas des vagues sur la barrière de corail, la houle importante attirant les fans de kite surf, le coucher de soleil sur la ville avec en toile de fond le Cirque de Cilaos. Monde Authentique recommande de séjourner dans une ravissante maison d’hôtes située à Terre Sainte, un des quartiers les plus authentiques de la ville. C’est l’occasion de séjourner dans un lieu plein de charme non loin des balades en forêt, des baignades dans les anses ou les cascades, des chemins d’ascension du volcan ou encore de tester les rhums locaux à la Daga du Rhum.

Saint Joseph et ses environs

Un peu plus loin sur la côte sauvage composée de roches noires volcaniques contrastant avec le vert éclatant de la végétation et le bleu profond de l’océan Indien, Manapany les Bains est un lieu exceptionnel où l’on se baigne dans un bassin naturel d’eau de mer, dans un environnement à couper le souffle. Pour pique-niquer avec les Réunionnais, c’est aux cascades Langevin qu’il faut se rendre et profiter des chutes d’eau spectaculaires. Quelques autres cascades dans les environs permettent de se baigner en rivière. Monde Authentique recommande de séjourner 2 ou 3 nuits dans une sublime maison d’hôtes située dans les hauteurs avec une vue imprenable sur les champs d’arbre à litchis et l’océan !

Saint-Philippe et ses environs

Au sud-est de l’île, Saint Philippe est un formidable spectacle vivant. Une atmosphère particulière y règne, grâce à ses pentes formées par les laves du volcan, sa côte exposée aux alizés chahutée par la houle de l’océan, ses roches noires de basaltes donnant naissance à de sublimes vacoas qui illuminent l’ambiance chaotique de cette bourgade du bout de l’île. Ce sublime paysage né des éruptions s’admire depuis le jardin du Cap Méchant, propice au pique-nique, ou sur la route du Grand Brûlé martelée par les différentes coulées de lave. Pour une ambiance plus douce, il faut se perdre dans le Jardin des Parfums et des Epices ou encore aller à la rencontre des coopératives de femmes réalisant des objets artisanaux avec les feuilles de vacoas.

Les voyageurs ayant visité cette page ont également consulté :