La Tasmanie : nature sauvage et histoire coloniale

Ile sauvage au climat tempéré, la Tasmanie est un état australien à part entière. Ses innombrables curiosités naturelles et ses grands espaces en font un paradis pour les amoureux de la nature, les randonneurs, mais aussi les gourmets : fruits de mer, fromages frais, vins locaux et fruits rouges sont au menu…

Plus de 40% du territoire de la Tasmanie est protégé et classé “réserves” ou “parcs nationaux”. La “zone de nature sauvage de la Tasmanie” (1,3 millions d’hectares, soit 2 fois la taille de la Corse !) est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Les paysages de la Tasmanie sont contrastés avec ses 17 parcs nationaux, de belles plages, des côtes sauvages, des forêts pluviales, des montagnes, des lacs et des chutes d’eau. La Tasmanie abrite aussi le célèbre diable de Tasmanie, petit marsupial endémique. En saison, il est possible d’observer depuis les falaises de l’île les migrations des baleines franches australes et des baleines à bosse.

Comment découvrir la Tasmanie ?

Une fois sur place, les clients-voyageurs peuvent au choix :

  • Visiter la Tasmanie en liberté au volant d’une voiture de location ou d’un camping-car.
    Le réseau routier est bien entretenu et les paysages suffisamment variés pour éviter la monotonie.
  • Participer à un circuit accompagné avec un guide expérimenté, spécialiste de la région. Les circuits peuvent être axés sur la randonnée et sont accessibles à tous.

Nos formules “au volant” s’adressent aux voyageurs débrouillards et épris de liberté. Nos créateurs de voyages apportent des conseils sur l’itinéraire, réservent le véhicule et les activités choisies et expliquent les types d’hébergements possibles.

Monde Authentique recommande un minimum de 10 à 15 jours pour faire le tour de l’île et explorer la région à son rythme. Les visiteurs ne prévoient généralement pas assez de temps sur place. Il y a pourtant beaucoup à découvrir en Tasmanie, et l’île est presque aussi vaste que l’Irlande. Il ne faut pas sous-estimer les temps de route !

Quand voyager en Tasmanie ?

Le climat de la Tasmanie est tempéré et les saisons sont inversées par rapport à l’Europe.
La meilleure période pour s’y rendre s’étend d’octobre à avril.
Attention toutefois : le temps peut changer de manière inattendue en toute saison.

Quelles sont les étapes incontournables en Tasmanie ?

Hobart est empreinte d’une forte histoire coloniale. Visiter la ville à pied permet d’admirer les bâtiments de grès et les voies d’eau de la cité. Les clients-voyageurs flânent dans le marché artisanal de Salamanca, visitent les galeries d’art situées dans d’anciens entrepôts de style géorgien, découvrent le MONA (Museum of Old and New Art) l’un des musées d’art contemporain les plus provocateurs au monde.

L’île de Bruny (en réalité 2 îles reliées par un isthme étroit) est accessible en voiture (30 minutes de route d’Hobart) puis en ferry (15 minutes environ). L’endroit se prête à la balade à pied ou en bateau pour apprécier les falaises basaltiques, les plages tranquilles, les hautes futaies, le rugissement des vagues et les douces collines vertes. Elle abrite une faune abondante de wombats, wallabies et manchots pygmées (la plus petite espèce de manchot au monde). Il est possible d’y déguster des produits frais et de bons vins du terroir. Plusieurs hébergements intimes au milieu de la nature sauvage sont proposés.
Le musée d’Adventure Bay permet d’appréhender le passé des tribus aborigènes, des marins, baleiniers et explorateurs qui ont tous joué un rôle dans l’histoire de Bruny Island.

Port Arthur, site historique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, retrace l’histoire impitoyable des bagnards de Tasmanie au XIXème siècle. L’endroit était considéré comme “la prison dont personne ne peut s’échapper” !
Port Arthur est situé sur la presqu’île de Tasman. Monde Authentique recommande une petite croisière de 3h pour découvrir ses formations rocheuses fascinantes qui peuvent atteindre 300m de hauteur, ses grottes et sa faune variée (fous de Bassan, albatros, otaries, dauphins). Les plus sportifs apprécieront une sortie en kayak de mer.

Maria Island – notre coup de cœur !
Cette île-parc national située sur la côte est de la Tasmanie est un endroit paisible, riche en histoire, où les voitures ne sont pas admises. Parfaite pour des randonnées pédestres ou à vélo, elle offre aussi des paysages splendides de forêt, de plages désertes au sable blanc, de falaises de grès et de craie colorées renfermant des fossiles. Les voyageurs peuvent s’y rendre à la journée, ou dormir dans un ancien pénitencier restauré en gîte (simple mais dépaysant).
Monde Authentique recommande une randonnée guidée de 4 jours/3 nuits à travers la nature sauvage, avec dégustation de vins locaux et de repas raffinés. Sont inclus 2 nuits en campement confortable et 1 nuit dans une élégante maison historique.

Wineglass Bay, située sur la péninsule de Freycinet, est classée parmi les 10 plus belles plages du monde. Sa courbe parfaite de sable blanc bordée par des rochers de granit rose et gris s’admire depuis le sommet du Mont Amos (sentier aménagé) ou grâce à un survol panoramique en petit avion. Le parc national de Freycinet offre de nombreuses possibilités d’hébergement. La randonnée à pied ou à vélo, le kayak de mer et la pêche sont les principales activités proposées. Non loin, à Bicheno, une visite en soirée permet d’observer les manchots-pygmées.

La région de Bay of Fires et Binalong Bay au nord-est de l’île séduit par ses plages de sable blanc immaculé, ses eaux turquoise et ses rochers de granit couverts de lichen orange. Sous l’eau, les forêts d’algues et grottes sous-marines forment un véritable paradis pour les plongeurs.

Launceston, au nord de l’île, est une ville pittoresque parsemée de galeries d’art, de parcs, de maisons coloniales et de rues historiques. C’est aussi le point de départ pour la route des vins de la vallée de la Tamar River, principale région viticole de la Tasmanie.

Cradle Mountain marque le début de l’Overland Track, le célèbre chemin de randonnée de 70 kilomètres qui traverse le parc national de Cradle Mountain-Lake St Clair en sillonnant parmi des paysages de montagnes, de lacs et de forêts. Cette région est encore très sauvage et l’épaisse forêt pluviale qui la recouvre donne l’impression de revenir 60 millions d’années en arrière. C’est l’un des plus beaux et plus surprenants paysages du pays. De nombreuses balades et randonnées sont possibles.

Strahan, village de pêcheurs pittoresque et coloré est situé à l’ouest de la Tasmanie. C’est la porte d’entrée principale vers le parc national des Franklin-Gordon Wild Rivers. Diverses activités y sont proposées : rafting dans les rapides de la rivière Franklin, kayak sur la paisible rivière Gordon, survol panoramique en hydravion au-dessus des hauts pins Huon, randonnée en forêt ou voilier dans la baie de Macquarie.

Le conseil des spécialistes

Les voyageurs qui souhaitent explorer plusieurs parcs nationaux pendant leur séjour peuvent commander avant de partir un pass à entrées multiples qui permet l’entrée à tous les parcs de Tasmanie. Il est valable 8 semaines à partir de la date d’entrée sur le territoire.