Beauté et mystères des parcs nationaux thaïlandais

Contrairement à certaines idées reçues, la Thaïlande ne se résume pas à ses villes embouteillées, ses innombrables temples dorés et ses plages de rêve. Ce pays de taille comparable à la France offre des paysages et des peuples très divers, ainsi qu’une extraordinaire richesse animale et végétale que l’on peut découvrir dans de multiples parcs nationaux.

Beauté et mystères des parcs nationaux thaïlandais

A l’est de Bangkok, le parc national de Khao Yai s’étend sur 2 200 km² de forêt et de montagne et offre de superbes paysages. Il n’est pas rare d’y observer des troupeaux d’éléphants sauvages, des gibbons et des macaques. Khao Yai abrite également des espèces devenues rares en Thaïlande : tigres, sambars, panthères et ours noirs. Et l’on peut bien entendu y admirer de nombreuses espèces de papillons et d’oiseaux.

A l’ouest de Bangkok, les paysages de jungle de la région de Kanchanaburi en font un endroit idéal pour les sportifs et les amoureux de la nature qui souhaitent pratiquer rafting, promenades en pirogues à longues queues et treks dans la jungle. Le parc national de Kanchanburi accueille sans doute les plus belles chutes d’eau de Thaïlande : les chutes d’Erawan.

Dans la province de Phang Nga, au sud de la Thaïlande, le parc national de Khao Sok est un vaste écosystème forestier qui serait vieux de 160 millions d’années. Relié aux réserves naturelles de Khlong Saen et Khlong Nakhla, il forme un ensemble d’environ 4 000 km². Véritable paradis pour les amoureux de la nature, on y admire notamment les immenses falaises granitiques recouvertes de végétation qui plongent dans les eaux translucides du lac Chiew Larn !

Le nord de la Thaïlande dispose de plusieurs parcs nationaux aux reliefs montagneux tels que Doï luang, Doï Inthanon, et Huay Nam Dang. Ces différents parcs offrent une parfaite immersion au cœur d’une nature tropicale préservée avec au programme marches dans la jungle, découvertes de grottes, baignades dans des cascades et détente dans des sources d’eau chaude.

Enfin, la Thaïlande compte plusieurs parcs marins exceptionnels par leurs fonds marins et leur faune aquatique, leurs plages sauvages de sable blanc, leurs pitons rocheux recouverts de jungle qui plongent dans la mer et leurs îles et ilots de robinsons. On notera particulièrement les parcs d’Ao Phang Nga, Mu Koh Similan, Mu Koh Ang Thong, Hat Chao Mai et Koh Tarutao.

Combien de temps consacrer aux parcs nationaux de Thaïlande et comment les intégrer dans un itinéraire ?

La durée des escapades en pleine nature varie de 1 à 5 jours en fonction des attentes en termes d’activités sportives, ou bien sûr d’envie d’aller plus loin en dehors des sentiers battus.

Un séjour de 2 nuits dans les parcs nationaux de Kanchanaburi ou de Khao Yai sera suffisant car ces régions sont facilement accessibles par la route depuis Bangkok. La beauté du parc national de Khao Sok exige quant à elle d’y séjourner au moins 3 nuits pour découvrir ses richesses. Les parcs nationaux du nord de la Thaïlande se découvrent quant à eux à la journée ou au cours d’excursions, dans le cadre de programmes itinérants conçus sur mesure dans les régions de Chiang Maï, Chiang Raï et Mae Hong Son. Enfin les parcs marins se visitent à la journée au cours d’excursions.
Pour chacune de ces aventures, Monde Authentique propose des hébergements de charme à l’ambiance unique au plus près de la nature. Coup de cœur pour les bungalows dans les arbres du parc national de Khao Sok et pour les bungalows radeaux flottants du lac Chiew Larn.

Nos clients-voyageurs aiment

  • La diversité des paysages du parc national de Khao Yai et ses cascades rafraîchissantes
  • Tenter d’apercevoir gibbons, macaques, éléphants d’Asie, ou calaos durant les treks dans la jungle
  • Les bruits de la forêt la nuit au cœur de la jungle tropicale
  • Naviguer sur les eaux translucides du lac Chieow Larn, encerclé de pinacles et de cimes d’arbres engloutis.