Sumatra

Située à l’extrémité ouest de l’Indonésie, l’île de Sumatra se caractérise par son écosystème hors du commun. Façonnée au fil des millénaires par son activité volcanique, Sumatra offre aux voyageurs un contraste étonnant entre paysages lunaires, lacs de cratères, plages sauvages et forêts primaires. Au-delà des panoramas d’exceptions, Sumatra possède une biodiversité parmi les plus riches au monde. Dans ses parcs nationaux, les voyageurs ont l’occasion de partir à la rencontre des orang outangs à l’état sauvage, et peut-être observer des espèces plus rares telles que le tigre et l’éléphant de Sumatra ou encore le rhinocéros bicorne.
Sumatra c’est aussi une mosaïque de peuples aux modes de vie ancestraux basés sur des croyances animistes. Les voyageurs peuvent partir à la rencontre des Bataks dans la région du lac Toba, ou pour les plus aventureux, vivre en immersion avec les hommes fleurs dans l’archipel des Mentawai.

Pourquoi voyager à Sumatra ?

7ème plus grande île du monde avec ses 470 000 km2, Sumatra peut s’envisager comme une destination à part entière en Indonésie au regard de son incroyable patrimoine naturel et culturel. Il faut néanmoins distinguer 2 régions géographiques quant à leur intérêt touristique.

Tout d’abord le nord de l’île, sauvage et préservé, où se trouve paradoxalement Medan, la capitale de Sumatra et point d’arrivée en avion. C’est dans cette région que se trouve le parc national de Gunung Leuser qui s’étend sur une superficie de 9 500 km2. Reconnu en tant que réserve de biosphère par l’Unesco depuis 1981, il forme avec les parcs nationaux contigus de Bukit Barisan Selatan et Kerinci Seblat, un patrimoine inscrit à la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.
Le parc national de Gunung Leuser est notamment connu pour être l’un des rares endroits où l’on peut observer les orangs outangs à l’état sauvage. La région accueille également le tigre de Sumatra, l’éléphant de Sumatra, le rhinocéros de Sumatra ainsi que de nombreuses autres espèces animales en danger d’extinction. Au cours de trek dans ses forêts tropicales les voyageurs sont en immersion dans une biodiversité exceptionnelle composée de plus de 170 espèces de mammifères, 320 espèces d’oiseaux et 190 espèces de reptiles et d’amphibiens. D’autres primates comme le siamang et plusieurs espèces de macaques sont également communément observés dans toute la région. L’ocelot, l’ours malais, le chat de Temminck sont en revanche des espèces plus difficiles à apercevoir. Les fans d’ornithologie pourront observer le long des rivières une grande variété d’oiseaux tels que plusieurs espèces de calaos, des faisans, des aigles, des martins-pêcheurs et des guêpiers.

Outre les treks dans la jungle, le parc national est également l’occasion d’aventures douces avec passages de rivières à gué, explorations de grottes, et descente en bouée de la rivière Batang Serangan. L’une des régions du parc offre également l’opportunité de rencontrer une équipe de volontaires qui lutte notamment contre le braconnage. L’équipe patrouille dans la région épaulée par leurs éléphants. Ceux qui le souhaitent peuvent prendre le temps de participer à la toilette des pachydermes et à leur alimentation mais aussi de participer aux patrouilles en montant les éléphants au cours d’un parcours à travers la jungle.

Toujours dans la partie nord de l’île de Sumatra, mais au sud du parc national de Gunung Leuser se trouvent les terres de l’ethnie Batak aux traditions complexes et préservées. Cette ethnie aux traditions animistes et shivaïtes se concentre plus particulièrement dans la région du lac Toba et des montagnes environnantes. Réputés belliqueux et très méfiants, les Batak se sont installés dans les régions les plus difficiles d’accès, notamment pour se protéger des conquêtes musulmanes et des missionnaires européens. Vivant dans un isolement quasi complet et pratiquant encore le cannibalisme rituel jusqu’au XIXème siècle, les Batak sont aujourd’hui majoritairement protestants. Ils conservent toutefois des croyances et des rites animistes, ainsi qu’une tradition artistique forte axée autour de la musique et du chant. La découverte de la région du lac Toba permet de visiter les villages Batak de l’île de Samosir avec leurs maisons traditionnelles et leurs sépultures. Outre la rencontre des Batak, la région du lac Toba offre aux voyageurs des paysages étonnants de montagnes, volcans et cascades et bien sûr son lac, le plus vaste d’Asie du sud avec 1 700 km2.

Aux voyageurs plus intrépides qui consacrent suffisamment de temps à la découverte de Sumatra, Monde Authentique recommande la visite du sud-ouest de l’île et plus particulièrement la région de Padang et des îles Mentawai.
Situé à une centaine de kilomètres des côtes et de la ville de Padang, l’archipel des Mentawai est longtemps resté isolé du monde. Le développement de ces îles est tout relatif car les conditions d’accès restent difficiles. Arrivés dans l’archipel, les voyageurs pénètrent dans la jungle équatoriale en bateau puis marchent pour rejoindre un village d’hommes fleurs, peuple de chasseurs-cueilleurs qui se parent des fleurs de la forêt. Monde Authentique propose de vivre ensuite l’expérience unique de l’immersion dans le village pour quelques jours. Confort très sommaire dans les maisons collectives appelées Uma, découverte de la culture et du mode de vie des Mentawais : recherche de nourriture telle que le ver de Sagou, préparation de la poudre de sagou, pèche traditionnelle, fabrication de pagnes, fabrication de flèches empoisonnées, participation aux rites et danses traditionnelles, etc.

A l’issue de ces aventures à Sumatra, les voyageurs peuvent ponctuer leur séjour par quelques nuits de repos bien mérité dans le cadre enchanteur de l’île de CubadakMonde Authentique propose une jolie adresse de charme. Seulement habitée par quelques familles de pêcheurs, cette île volcanique est entourée de récifs de coraux qui accueillent une riche faune aquatique. L’intérieur de l’île est couverte d’une jungle tropicale abritant des singes, des lézards, des cerfs, des sangliers et bien d’autres espèces d’animaux.

Comment voyager à Sumatra ?

Capitale de Sumatra et porte d’entrée de Sumatra, Medan est accessible en avion depuis les principales villes d’Indonésie et de Singapour. La ville est le point de départ et de retour d’un itinéraire découverte dans le nord de Sumatra. Les voyageurs partent ensuite par la route en véhicule privatif en compagnie d’un guide anglophone pour un programme de plusieurs étapes pour un minimum de 4 nuits. Les amateurs de nature et de faune peuvent prolonger leur séjour pour une durée allant de 7 à 10 nuits.

La découverte du sud-ouest de Sumatra s’effectue au départ de la ville de Padang, capitale de la province. L’accès à Padang s’effectue en avion depuis Medan ou Jakarta.

L’organisation d’un voyage dans les Mentawais nécessite une organisation particulière, liée notamment aux jours d’opération des liaisons en bateau pour rejoindre l’archipel. La durée de séjour sur-place peut donc varier selon les jours d’arrivée entre 3, 4 et 7 jours. Enfin, la durée du séjour sur l’île de Cubadak peut être adaptée aux envies et aux budgets de chacun.