Premier voyage en Australie : les incontournables

Le premier voyage en Australie est souvent l’occasion de visiter les sites immanquables et constitue souvent une invitation à revenir. Le pays est tellement vaste, il y a tant à voir…

Le périple ci-dessous combine les différentes facettes de l’Australie : le côté cosmopolite (Sydney et Melbourne), le désert (Ayers Rock), le Top End (Darwin et le parc Kakadu), territoire ancestral et la grande barrière de corail. En fonction de la durée et de la période du voyage, le créateur de voyage propose de découvrir d’autres régions fascinantes de ce continent.

Sydney

Bienvenue à Sydney, capitale de la Nouvelle-Galles du Sud, la ville “business” à la plage, où il n’est pas rare de croiser un cadre commercial en costume avec une planche de surf sous le bras !

Sydney est une ville cosmopolite, qui reflète la légendaire décontraction australienne.

Outre son cadre magnifique, Sydney possède une grande part de mystère et un héritage historique et culturel indéniable à ne manquer sous aucun prétexte. L’opéra de Sydney, à l’architecture atypique, compte parmi les monuments les plus emblématiques de l’Australie.

En un séjour de 3-4 jours minimum, les clients-voyageurs peuvent découvrir à leur rythme, en liberté ou accompagnés d’un guide, les différents quartiers, ports de plaisance, parcs verdoyants et immenses plages de sable, auxquels se mêlent les gratte-ciels du quartier des affaires.

Du quartier historique The Rocks aux plages de Bondi et Coogee en passant par le quartier luxueux de Paddington, les possibilités de balades à Sydney et dans les alentours sont nombreuses. A Sydney, on prend le temps de flâner dans les différents quartiers de la ville, sur le port (Darling Harbour), dans les Jardins Chinois, le jardin botanique (l’un des meilleurs endroits pour une vue imprenable sur l’Opéra, le pont et la baie !), au célèbre Marché aux Poissons…

Sydney se visite aussi par la mer, à bord d’un ferry depuis Circular Quay comme les Sydneysiders (les habitants de Sydney) pour rejoindre la plage de Manly et y déguster un fish & chips local. Et rien de tel que les promenades sur le front de mer pour découvrir les plages de sable doré et d’eau turquoise, les spectaculaires promontoires, les falaises de grès et les parcs nationaux.

Ceux qui disposent de quelques jours de plus peuvent explorer les environs de Sydney : entre les vignes de la Hunter Valley (la plus ancienne région viticole d’Australie), les paysages superbes des Blue Mountains, la nature exubérante du parc national Barrington Tops, classée au patrimoine mondial par l’Unesco, nombreuses sont les curiosités naturelles qui valent un détour après une visite de la ville de Sydney.

Sydney insolite !

Lord Howe Island : une île paradisiaque, mélange de forêt tropicale de plages immaculées et de récif corallien (le plus au sud de la planète), située à seulement 2h d’avion de Sydney ou de Brisbane.

Classée au patrimoine mondial par l’Unesco pour sa biodiversité et sa beauté naturelle, elle n’accueille que 400 visiteurs à la fois et 75% de son territoire est encore intact.

C’est l’endroit idéal pour se ressourcer et se détendre : l’île ne compte que 300 habitants et son charmant village n’a qu’une rue. Le vélo est le meilleur moyen de transport (il y a peu de voitures) et il n’y a pas de réception pour les téléphones portables.

Au programme : des balades en pleine nature et de la randonnée (marche jusqu’au sommet du Mont Gower, à travers les forêts indigènes), plus de 50 lieux où plonger (beaucoup de poissons, de coraux aux couleurs vives et de tortues vertes), des spas où se faire dorloter, des plages de sable blanc aux eaux cristallines, du surf, du golf et plus de 130 espèces d’oiseaux à observer.

L’avis des experts de Monde Authentique : c’est une alternative idéale à la Grande Barrière de Corail, lors d’un voyage en Australie pendant la saison des pluies (décembre à mars).

Melbourne et la Great Ocean Road

Melbourne, capitale de l’état du Victoria, est également la capitale culturelle de l’Australie.

Cette ville pleine de charme, où l’architecture victorienne se mêle aux gratte-ciels modernes, se découvre en liberté ou accompagné d’un guide au fil de ses ruelles cachées, ses bars branchés, ses rooftops, ses restaurants très chics et ses boutiques originales. Les clients-voyageurs s’y promènent dans les parcs et le long des boulevards bordés d’arbres, et apprécient les atmosphères singulières des différents quartiers de Melbourne (Brunswick Street, Carlton, Fitzroy, les Docklands, St Kilda et sa plage) en empruntant le célèbre tramway historique.

Les fanatiques de sport sont comblés par une étape à Melbourne : matchs de footy (football australien) au Melbourne Cricket Ground en hiver (de mars à septembre), matchs de cricket en été (dont le célèbre tournoi des “Ashes”) entre novembre et janvier, tous les 2 ans), l’Open de tennis d’Australie en janvier, le Grand Prix de Formule Un au mois de mars, les courses hippiques durant la Melbourne Cup en novembre…

Considérée comme l’une des plus belles routes côtières du pays, la Great Ocean Road est emblématique de la région. Elle longe sur 243 km la côte sud-est de l’Australie balayée par les vents violents et les vagues de l’océan, et offre des points de vue spectaculaires.
Le tracé traverse des villages pittoresques, des spots de surf de renommée mondiale (dont la plage de Bells Beach), des petites plages isolées, plusieurs parcs nationaux d’une merveilleuse nature sauvage, et livre le spectacle des Douze Apôtres, immenses rochers déchiquetés qui s’élèvent de l’océan.

C’est également l’occasion d’observer une faune sauvage d’une incroyable diversité, constituée de koalas, kangourous, wallabies, émeus, oiseaux de marais, dauphins, otaries et même des baleines lors de leur migration annuelle (entre juin et septembre).

Dans la Yarra Valley, à 1h de route au nord-est de Melbourne, les 80 domaines viticoles (dont la célèbre maison Moët et Chandon) produisent des vins de qualité auxquels s’associent de délicieux produits régionaux (saumon d’eau douce, fromages frais, truites, caviar, fruits et légumes bio…). Les amateurs de vins et les gourmets profitent de leur passage à Melbourne pour effectuer un détour vers une superbe région où sont produits les meilleurs pinot noir, chardonnay et vins pétillants. C’est également une région productrice de bières !

L’avis des experts de Monde Authentique : la vallée n’est desservie par aucun moyen de transport en commun. Il est indispensable de louer une voiture ou de prendre part à une visite organisée (en groupe ou privée).

Le Centre Rouge

Le Centre Rouge se trouve dans la région du Territoire du Nord, au centre de l’Australie. Ce “cœur rouge” classé parc national et inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco est l’un des sites incontournables lors d’un premier voyage en Australie.

Uluru en plus d’être un symbole, est probablement le site le plus célèbre du pays. Lieu sacré pour les aborigènes, c’est également le plus grand monolithe du monde haut de 348 mètres au milieu du désert.

Le Centre Rouge, c’est aussi des cavernes et peintures rupestres, les 36 dômes de granit rouge des Kata Tjuta (les Monts Olgas), les gorges impressionnantes de Kings Canyon, une variété d’écosystèmes intrigante d’étendues désertiques et d’abondante végétation, la faune et la flore des MacDonnell Ranges, la ville d’Alice Springs, riche en histoire et en culture.

Le Top End

Le Territoire du Nord est une région riche par son histoire aborigène et par sa beauté naturelle et rustique. Tout au nord, Darwin, la capitale du Top End, est le point de départ pour les parcs nationaux dont le parc national de Kakadu, le plus connu, qui se trouve à seulement 200 kilomètres au sud-est de la ville. Ici s’admirent des peintures rupestres de plus de 50 000 ans. C’est également le lieu de prédilection des oiseaux migrateurs qui côtoient les célèbres crocodiles géants.

La meilleure saison pour découvrir ce parc reste le printemps austral car les rivières se nappent de nénuphars géants en fleur, la nature est verdoyante, hors de la saison humide. L’hiver austral (juillet à septembre), qui correspond à la saison sèche du Top End, est également une très bonne saison.

Le parc de Lichfield, au sud-ouest, sur la route de Katherine, est connu pour ses énormes termitières. Il est possible de naviguer parmi les crocodiles sur la rivière Adelaïde en croisière organisée ou encore d’admirer les chutes d’eau de Tomer et Wangi.

Plus au sud le site des gorges de Katherine, situé dans le parc national de Nitmiluk, est un lieu agréable pour plonger dans les gorges et cascades, faire du canoë et autres activités nautiques notamment de janvier à mars.

Un itinéraire de 4-5 jours est conseillé pour visiter les principaux parcs et compter 7 jours pour prolonger le séjour par une expérience guidée en terre d’Arnhem avec une approche aborigène authentique :

La Terre d’Arnhem est l’une des dernières régions vierges de l’Australie. C’est l’une des destinations les plus spectaculaires de la région du Top End et où la présence aborigène remonte à plus de 50000 ans. Elle abrite de nombreux sites archéologiques et historiques, de superbes peintures rupestres, ainsi qu’une faune et une flore extrêmement variées. Terre sacrée, elle fait partie des terres ancestrales aborigènes et son accès est très contrôlé : elle se visite exclusivement en excursion, séjour ou circuit accompagné, en compagnie d’un guide aborigène (nous consulter).

La suggestion des experts de Monde Authentique : Une excursion 4×4 permet de découvrir la beauté naturelle et culturelle de certaines régions comme Oenpelli et le Mt Borradaile ou encore les péninsules de Cobourg et de Gove qui font de l’aventure en Terre d’Arnhem, une expérience inoubliable.

La Grande Barrière de Corail

La Grande Barrière de Corail s’étire sur plus de 2300 km le long de la côte du Queensland, au nord-est de l’Australie. Il s’agit du plus vaste parc marin au monde : il compte plus de 2500 récifs et 900 îles qui abritent une extraordinaire diversité d’espèces.

La diversité et la complexité de ses fonds marins font le bonheur des amateurs de plongée sous-marine. Les fonds s’explorent en bateau à fond transparent ou en submersible, en plongée avec bouteille ou avec masque et tuba, ou depuis la plage d’une île corallienne.

Cairns et Port Douglas, au Nord du Queensland, sont les principaux points de départ vers la Grande Barrière de Corail. D’autres villes situées le long de la côte du Queensland, telles que Townsville, Mission Beach, Airlie Beach, Gladstone ou encore Bundaberg offrent aussi des départs quotidiens en bateau vers le récif. Il est également possible d’y accéder depuis l’une des îles de la Grande Barrière.