Komodo, Flores, Sumba, merveilleuses petites îles de la Sonde

Les îles de Nusa Tengara (en Indonésien) regroupent les îles d’Indonésie situées entre l’est de Bali et le sud de Sulawesi. Bien que l’archipel inclue également Lombok, Sumbawa, les îles de Solor et Alor, ainsi que le Timor Oriental, le terme de petites îles de la Sonde évoque plus communément pour Monde Authentique les îles où nous sommes en mesure de maitriser la qualité de voyage qui nous est chère, à savoir Flores, Komodo, Rinca, et Sumba.
Sable blanc, fonds marins grandioses, volcans, lacs et animaux sauvages sont au rendez-vous des voyageurs en recherche d’expériences au plus proche de la nature. Chaque île est unique en termes de géographie mais aussi en termes culturels. Les petites îles de la sonde se caractérisent en effet par une diversité ethnique, culturelle et linguistique plus forte encore que partout ailleurs en Indonésie. Les traditions et rites animistes et les croyances ancestrales cohabitent avec l’islam et le christianisme, lesquels ont infusé au cours des siècles pour former des syncrétismes uniques.
Longtemps difficile d’accès faute de solutions de transport aérien viable, les petites îles de la Sonde s’ouvrent progressivement au tourisme. La destination s’adresse néanmoins aux voyageurs aguerris, qui sauront se contenter d’un confort souvent simple pour l’hébergement et d’une logistique parfois complexe. Tout cela bien sûr au profit d’une authenticité préservée et d’une nature encore très sauvage.

Pourquoi voyager dans les petites îles de la Sonde ?

Rinca et Komodo

Classé au patrimoine mondial par l’UNESCO, le parc national de Komodo se compose des îles de Rinca et de Komodo ainsi que de multiples ilots environnants aux écosystèmes marins exceptionnels. Ces îles isolées aux paysages de savane et de forêts, de mangroves et de plages sauvages sont bordées par des eaux très riches en éléments nutritifs, offrant un environnement particulièrement favorable au développement des coraux. Les eaux de la région attirent une faune marine très importante avec notamment des raies manta, des baleines, des dauphins, etc.
Les îles de Komodo et de Rinca disposent de sentiers de randonnée qui permettent la découverte à pied de ce superbe environnement sauvage. Au cours de marches guidées, les voyageurs observent le célèbre varan de Komodo, survivant des périodes préhistoriques. Plus grand reptile du monde pouvant atteindre 3 mètres et peser jusqu’à 100 kg, le varan peut s’attaquer à des proies telles que des cerfs ou des buffles. La prudence est de rigueur et la présence d’un guide obligatoire… Même si l’observation des dragons attire de nombreux touristes, et ce dans un cadre « organisé », l’expérience reste étonnante. Et puis le fameux dragon de Komodo mis à part, les superbes paysages et les riches fonds marins justifient à eux seuls la découverte de ces îles.

Flores

Hérissée de volcans dont la ligne de crête semble s’étendre à l’infini, l’île de Flores est tapissée de rizières lumineuses ondulant sous les palmiers. La (mauvaise) route en lacets qui traverse l’île de part en part contourne les chutes d’eau, gravit les montagnes et longe les villages traditionnels. Connue notamment pour les paysages surréalistes des 3 lacs de cratère du volcan Kelimutu, Flores est également parsemée de plages de sable blanc désertes, de baies aux multiples îlots, ainsi que de spots de plongée et de snorkeling exceptionnels en particulier dans la région de Labuan Bajo.
La population à majorité catholique est plus proche ethniquement des malais que des mélanésiens, et la culture animiste reste présente dans les croyances et superstitions. Les rites et sacrifices sont encore très pratiqués dans les régions rurales par les différents groupes culturels répartis dans les différentes régions de Flores. L’île est également la terre natale de « l’homme de Flores », cousin éloigné de l’homo sapiens dont la morphologie évoque plutôt les hobbits des romans de Tolkien. Dans un cadre naturel éblouissant, Flores dévoile ses mystères aux voyageurs curieux de comparer les différentes traditions et architectures de cette île aux multiples facettes.

Sumba

Ile méconnue de l’archipel des petites îles de la Sonde, Sumba ne ressemble pas aux autres îles volcaniques d’Indonésie. Ses champs de manioc et de maïs qui couvrent sa savane accidentée et ses collines calcaires sont plus nombreux que les rizières. Les villages claniques regroupés autour de tombes mégalithiques dominent les vallées encaissées et impriment leur domination sur une région. Bien qu’évangélisés au sein du pays musulman le plus peuplé du monde, les habitants de Sumba ont développé un syncrétisme séculaire dans lequel les rites tribaux et animistes se perpétuent, avec notamment la pratique de sacrifices sanglants afin d’invoquer les esprits. Les populations de Sumba maintiennent également la tradition de l’élevage de chevaux et portent parfois les magnifiques Ikats aux teintes naturelles éclatantes. Symbole de richesse et de statut social, le cheval est encore utilisé comme moyen de transport dans certaines régions. Sumba est notamment connue pour la fête annuelle de Pasola qui a lieu entre les mois de février et mars, et au cours de laquelle des cavaliers font revivre de vieux combats tribaux en s’affrontant avec des lances gravées.
Voyager à Sumba, c’est parcourir des terres sauvages et parfois tourmentées préservées du tourisme de masse. Bien que l’île offre des plages désertes de sable fin aux eaux translucides, Sumba donne surtout l’occasion de découvrir une Indonésie très authentique avec une population locale très chaleureuse aux coutumes séculaires étonnantes.

Comment voyager dans les petites îles de la Sonde ?

Accessibles uniquement en bateau, les îles de Komodo et Rinca se visitent au départ du port de Labuan Bajo situé à l’extrémité ouest de l’île de Flores. Les voyageurs rejoignent Labuan Bajo en vol domestique direct en provenance notamment de Bali, Sumba ou Jakarta, ou après une découverte itinérante de Flores. En excursion à la journée ou au cours de croisières avec nuit à bord, la navigation dans ses îles est entrecoupée d’escales offrant l’occasion de petites randonnées, de baignade et de détente sur des plages superbes et sauvages, et de plongées avec masque et tuba dans de véritables aquariums naturels.
Monde Authentique recommande des croisières d’une ou deux nuits à bord de petits bateaux traditionnels privatisés. Le confort est simple mais toutes les commodités sont néanmoins présentes. L’expérience est particulièrement appréciée en famille ou en petit groupe d’amis. Pour plus de confort Monde authentique propose des croisières programmées, à bord d’élégants voiliers Phenici alliant charme et confort moderne à bord.

L’île de Flores se visite le plus souvent combinée avec Komodo et Rinca. Les voyageurs découvrent l’île au cours d’un itinéraire d’est en ouest au départ de Maumere ou Ende, situées dans la partie centrale de l’île et portes d’entrée à Flores grâce à leur aéroport respectif. Pour découvrir Flores, prévoir un minimum de 4 nuits réparties en plusieurs étapes d’un programme qui permet de rejoindre Labuan Bajo à l’ouest de l’île. Monde Authentique recommande néanmoins d’ajouter quelques nuits pour voyager à un rythme plus doux et pour séjourner sur les plages des régions de Maumere et de Labuan Bajo.

L’île de Sumba est desservie par des vols domestiques en provenance de Bali et des autres îles de l’archipel de la Sonde. Monde Authentique propose aux voyageurs d’atterrir à Tambolaka située au nord de l’île, afin de consacrer le séjour à la partie occidentale-nord de l’île. La partie orientale de l’île n’offre pas de solutions d’hébergement acceptable au regard des critères de sélection de Monde Authentique. Espérons que les choses évoluent afin de pouvoir découvrir dans de bonnes conditions cette partie encore plus sauvage de l’île. La découverte de Sumba s’organise au cours de journées de visites en véhicule privatif avec guide local anglophone au départ d’étapes telles que Waikabukak et Harona Kala. Monde Authentique recommande notamment une jolie adresse de charme développée par un couple de français amoureux de Sumba, ainsi qu’un hôtel exceptionnel réservé toutefois aux budgets les plus conséquents…