Khiva, musée à ciel ouvert de l’Ouzbékistan

A l’ouest de l’Ouzbékistan, à seulement 35 kilomètres de l’aéroport d’Ourgentch, la ville fortifiée de Khiva a été parfaitement conservée. Nombreux sont les clients-voyageurs qui la considèrent comme une ville-musée. On peut regretter l’absence de vie, mais le spectacle est enchanteur. La circulation automobile est bannie à Khiva. Cette interdiction permet une découverte paisible de la cité.
Certains se contentent de visiter Khiva en une journée tant la ville est facile d’accès depuis Ourgentch. Il serait pourtant regrettable de ne pas dormir à Khiva tellement l’architecture est féérique la nuit, lorsque la lune et l’éclairage électrique se reflètent sur les coupoles.

A ne pas manquer à Khiva

La vieille ville de Ichan-Qala :
Les sites les plus remarquables de Khiva sont situés à quelques encablures de Ichan-Qala, au cœur de la vieille ville fortifiée. Après la visite guidée de Khiva, les clients-voyageurs apprécient particulièrement l’observation des forteresses et des remparts au moment du coucher du soleil.
Attention : droit à payer pour introduire un appareil photo dans la vieille ville.

Les plus beaux monuments de Khiva :

Les clients-voyageurs sont particulièrement impressionnés par

  • la madrasa Muhamed-Amin Khan et le minaret Kalta-Minor (XIXème siècle),
  • la mosquée Djouma, aux 212 colonnes de bois sculpté
  • le mausolée de Saïd Alaouddine (XIVème siècle)
  • le mausolée de Pakhlavan Mahmoud, lieu de pèlerinage des nomades
  • le palais Tach-Khaouli, construits par mille esclaves

Les hébergements à Khiva

Quelques petits hôtels de Khiva méritent le détour. Nous recommandons particulièrement l’hébergement dans une ancienne madrasa. Dans de petites alcôves, les clients-voyageurs vivent le temps d’une nuit comme les étudiants des écoles coraniques. La literie peut paraître sommaire, la décoration spartiate et les cellules sont de petite taille, mais l’expérience est marquante.