Java et son patrimoine culturel

L’histoire de Java est riche en influences culturelles diverses qui ont forgé cette identité si particulière en Asie du Sud-Est. Pays musulman le plus peuplé au monde, l’Indonésie cultive un islam que les périodes hindouistes et bouddhistes ont nettement influencé. La bienveillance envers les différentes cultures fait partie intégrante de ce pays qui reconnaît sur son territoire les diversités multiples qui l’ont constitué et le constituent encore. La devise nationale du pays, Bhinneka Tunggal Ika ou « Unité dans la diversité » (littéralement « Plusieurs, maintenant un ») met en évidence cette diversité, qui est l’essence même du pays.
La diversité de cet héritage culturel s’appréhende en particulier dans le centre de Java, véritable carrefour des influences religieuses de l’Indonésie. A Jogjakarta, ne pas manquer notamment le Kraton, palais du sultan qui date du XVIIIème siècle, ainsi que de nombreux temples bouddhistes et hindouistes. Deux temples sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO : Prambanan, temple hindouiste du Xème siècle, et l’incontournable Borobudur, temple bouddhiste du IXème siècle.

Comment découvrir Jogjakarta et le patrimoine culturel javanais ?

Trois nuits au minimum sont conseillées pour aborder la richesse culturelle de la région. Il faut déjà compter une première journée plutôt tranquille en arrivant de France, à cause des six heures de décalage horaire ; ensuite, une demi-journée pour chacun des sites de Borobudur ou Prambanan ; enfin, une journée pour découvrir Jogjakarta, avec le palais du sultan, le marché aux oiseaux, les ateliers de Batik.
Dans le cadre d’un séjour plus long, la région offre d’autres richesses telles que le volcan Gedong Songo et ses nombreux temples hindouistes, Losari et ses immenses plantations de café et d’épices, ou encore Solo, l’ancien sultanat du centre de Java.

Comment l’intégrer dans un itinéraire en Indonésie ?

Depuis la France, l’accès au centre de Java se fait par l’aéroport de Jogjakarta ou par l’aéroport voisin de Solo. La compagnie nationale Garuda relie la région à Jakarta et à Denpasar (Bali). Bien sûr, la route et le train permettent de rallier l’est ou l’ouest de Java.

C’est souvent la première étape d’un voyage qui prévoit de combiner Java et Bali, avant de prendre la direction de l’est et de la région des volcans.

Nos clients-voyageurs aiment

  • Le coucher de soleil sur Borobudur et la sérénité des lieux encadrés par une nature sauvage.
  • Les bas-reliefs sculptés du site hindouiste de Prambanan.
  • L’orchestre de Gamelan jouant de la musique traditionnelle dans la cour du palais du sultan.
  • Les petits temples hindouistes qui jalonnent la balade sur les flancs du volcan Gedong Songo.