Ouzbékistan

Samarcande, Boukhara, Khiva, Gengis Khan, Tamerlan, les caravanes de la soie… autant de noms fascinants qui évoquent l’Ouzbékistan, riche d’une culture vieille de 2000 ans et héritière d’un patrimoine architectural hors du commun. Loin des préjugés, l’Ouzbékistan est l’une des 15 anciennes républiques socialistes soviétiques mais elle a une identité propre. L’Ouzbékistan est frontalier de l’Afghanistan mais c’est un pays sûr. Le climat est continental mais la magie d’un voyage en Ouzbékistan peut se goûter toute l’année. L’Ouzbékistan s’ouvre peu à peu au tourisme, mais la communauté française représente plus de la moitié du tourisme en Ouzbékistan. Les voyages en groupe et les hôtels de masse sont à oublier : Monde Authentique propose des découvertes intimistes à prix serrés.

Le regard de Monde authentique sur un pays :

3 questions à Frédéric d’Hauthuille, fondateur et directeur de Monde Authentique, créateur de voyages sur mesure.

Que voir en Ouzbékistan ?

Le premier objectif des clients-voyageurs est la découverte du patrimoine architectural et artistique de l’Ouzbékistan. Khiva, Boukhara et Samarcande sont des villes où les chefs d’œuvre abondent à chaque coin de rue.

Après l’Iran, l’Ouzbékistan est le pays où l’art islamique est le plus présent.

L’Ouzbékistan ravit les voyageurs férus d’histoire : dans ce décor qui semble figé depuis deux millénaires, on semble vivre l’époque de Gengis Khan et des caravanes sur la route de la Soie.
L’Ouzbékistan, c’est aussi des bazars, des hammams, des madrasas, des maisons de thé et l’accueil chaleureux des Ouzbeks.

Est-il facile de trouver un bon guide francophone en Ouzbékistan ?

Monde Authentique travaille avec d’excellents guides-historiens érudits au français parfait. La clientèle française est la première clientèle d’Europe de l’Ouest en Ouzbékistan et de nombreux guides parlent français.

Il convient de réserver longtemps à l’avance pour pouvoir bénéficier des services d’un guide francophone en mars, avril, mai et septembre, surtout à Khiva où ils sont les moins nombreux.

Que vaut la cuisine ouzbèke ?

L’Ouzbékistan n’est pas réputé pour la qualité de sa gastronomie, et pourtant… de mai à août, les fruits sucrés et juteux (abricots, fraises, cerises, pêches, raisins, melons, pastèques, figues) sont légion.

Lors d’un voyage en Ouzbékistan, on déguste presque chaque jour le plov, le plat national ouzbek, mélange de riz et de viande de mouton, agrémenté d’épices douces et de fruits secs. Les Ouzbeks sont ravis d’inviter les voyageurs à partager leur repas. Refuser une invitation serait une offense. Entre deux visites, les voyageurs aiment s’arrêter dans une chaïkana déguster un thé, des fruits secs et des gâteaux. Un petite verre de vodka (on est en ex-URSS) facilite parait-il la digestion.

7 BONNES RAISONS DE DÉCOUVRIR l'Ouzbékistan

Admirer des joyaux de l’architecture islamique.

Partir sur les traces des caravansérails de la route de la soie.

Dormir dans des établissements de caractères, souvent des madrasas ou des synagogues transformées en hôtel.

Partager un plov et des fruits avec une famille ouzbèke.

Chiner étoffes, poteries et peintures dans les étals des marchés.

Découvrir dans un même voyage les ambitions de Tamerlan et du régime soviétique.

Fouler à cheval les vastes plaines d’Asie centrale.

Infos utiles

Quand voyager en Ouzbékistan ?

[ lire + ]

Quel budget prévoir pour un voyage en Ouzbékistan ?

[ lire + ]

Combien de temps consacrer à un voyage en Ouzbékistan ?

[ lire + ]

Nos coups de coeur