Villes philippines et patrimoine colonial

Un proverbe philippin dit : “un esprit occidental, un cœur latin, un sol asiatique”. Après trois siècles de colonisation espagnole et cinquante ans sous la coupe des Etats-Unis, les Philippines ont conjugué harmonieusement les influences européennes et américaines tout en conservant leur identité asiatique. La présence espagnole a profondément marqué la culture nationale avec des pratiques religieuses catholiques très suivies, de nombreuses églises et un patrimoine architectural de type colonial. Dans le cadre des voyages sur mesure aux Philippines, Monde Authentique propose des étapes et des visites facilitant la découverte de cette facette unique du pays le plus latin d’Asie.

Manille intramuros

Porte d’entrée principale des Philippines, Manille est une gigantesque mégalopole de plus de 12 millions d’habitants, bruyante, anarchique, polluée et surpeuplée… Pourtant, comme toute les capitales, découvrir Manille est utile pour mieux comprendre les Philippines. Divisée en plusieurs quartiers grands comme des villes, Manille se découvre en consacrant son exploration à un voire deux d’entre eux seulement. L’idéal est de séjourner dans le quartier d’Ermita où l’on trouve de nombreux hôtels et restaurants, et d’où l’on peut facilement à pied visiter Intramuros, le quartier historique de Manille. Bien que partiellement détruit au cours de la 2nde guerre mondiale, Intramuros témoigne de l’empreinte espagnole aux Philippines avec en particulier le fort Santiago et l’église San Agustin.

Y dormir au moins une nuit est nécessaire avant de commencer la découverte de l’île de Luzon ou de s’envoler vers Busuanga ou Palawan. Beaucoup de voyageurs préfèrent éviter Manille, faute de temps ou pour éviter ses désagréments. Le nouveau quartier de Manila Bay rapidement accessible depuis l’aéroport, évite aux voyageurs de subir le trafic routier légendaire de la ville. On y passe une soirée plutôt agréable grâce à l’ambiance sur le front de mer avec restaurants et bars locaux.

L’île de Luzon

Luzon, la plus grande et la plus peuplée des îles des Philippines, a été très marquée par la colonisation espagnole et reste catholique à 85%. Outre les petites églises historiques que l’on peut rencontrer çà et là dans les petites villes et bourgades de Luzon, c’est au nord-est de l’île que se trouve l’héritage de l’architecture espagnole le plus marquant de l’époque coloniale espagnole. Classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, Vigan possède le quartier colonial le mieux conservé des Philippines. En flânant dans la rue Crisologo, parfaitement restaurée, qui abonde de petites maisons de style colonial aux influences espagnoles, mexicaines et chinoises, les voyageurs ont vraiment l’impression de voyager au XVIème siècle. A ne pas manquer à Vigan : la cathédrale Saint Paul (style baroque), la rue Crisologo (150 maisons de pierre et petits musées) et dans les environs immédiats : l’église San Vicente et l’immense église Santa Maria de style baroque.

Située au nord-ouest de Luzon, Vigan s’intègre à un itinéraire après avoir rejoint en avion la ville de Laoag. 2h de route permettent de rejoindre Vigan avec un arrêt en cours de route au village de Paoay, où les voyageurs découvrent la fabuleuse église de Paoay, construite au XVIIIème siècle dans un style baroque et classée Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Cebu city et les Visayas

Avec Manille et Davao (Archipel de Mindanao), Cebu City est l’autre grande ville des Philippines et ressemble beaucoup à la capitale : grouillante, bruyante et contrastée. La ville offre quelques jolies curiosités architecturales témoins de la présence coloniale espagnole : l’église de Santo Niño, la Croix de Magellan, le Fort San Pedro, etc.
Cebu City est l’accès international ouvrant la découverte de l’archipel des Visayas. Plusieurs compagnies aériennes la desservent depuis la France (après une correspondance). De nombreux vols domestiques relient également les autres archipels de l’île à Cebu. Monde Authentique propose à Cebu City quelques bonnes adresses au calme pour décompresser après un long voyage en avion et avant de partir à la découverte des îles des Visayas. En une demi-journée, il est possible de découvrir Cebu City avant de partir vers le sud de l’île ou d’embarquer vers une île voisine.

Dans le cadre d’un séjour dans les Visayas, Bohol fait figure d’incontournable avec ses longues plages de sable blanc. Monde Authentique ne manque pas de conseiller la découverte de l’île qui, outre ses trésors naturels, offre de jolis monuments coloniaux tels que les églises de Baclayon et d’Albuquerque.