Nouvelle Zélande : l’île du Nord en liberté

Située sur la « Ceinture de Feu », l’alignement de volcans qui borde le Pacifique, l’île du nord de la Nouvelle Zélande fascine pour son activité géothermique et son volcanisme toujours actif.

Traversés par des chaînes montagneuses au centre, ses paysages mêlent de façon harmonieuse des plages splendides, d’immenses terres agricoles, une végétation dense et luxuriante, des lacs couleur émeraude, et des forêts de kauris millénaires.

Le nord de la Nouvelle-Zélande est aussi connu pour être le berceau de la culture maorie, riche et omniprésente sur l’Île.

Comment découvrir l’île du nord en liberté ?

Pays des grands espaces par excellence, la Nouvelle-Zélande se visite le plus souvent au volant d’une voiture de location ou d’un camping-car.

Nos formules « au volant » s’adressent aux voyageurs débrouillards et épris de liberté. Nos créateurs de voyages apportent des conseils sur l’itinéraire, réservent le véhicule et les activités choisies par les clients-voyageurs et expliquent les types d’hébergements possibles. Réserver une location de voiture et des hébergements de charme à chaque étape est la formule la plus plébiscitée par nos clients-voyageurs : elle permet de voyager dans les meilleures conditions de confort, tout en respectant une légitime liberté d’organisation au quotidien.

L’offre d’hébergement en Nouvelle-Zélande est très variée et adaptée à tous les budgets : bed & breakfast, étapes à la ferme, hôtels de charme ou hôtels d’étape. L’expérience B&B nous semble toutefois incontournable, même pour quelques nuits seulement : séjourner en B&B est un excellent moyen de rencontrer des néo-zélandais et s’imprégner de la culture du pays.

C’est une alternative conviviale et authentique par rapport à un hébergement en hôtel, plus impersonnel. Les voyageurs sont séduits par l’accueil réservé par les hôtes : une façon de se rendre compte de la fameuse hospitalité kiwie !

En hôtels comme en B&B, plusieurs catégories d’hébergement de caractère sont proposés : du B&B le plus simple au lodge d’exception (avec généralement un aspect nature marqué et un emplacement exceptionnel), du motel à l’hôtel tout-confort.

Quelles étapes privilégier dans l’île du nord ?

Auckland, appelée la Ville des voiles, est la plus grande ville de Nouvelle Zélande, une escale incontournable. On y découvre une atmosphère multiculturelle et des quartiers branchés aux allures de village. A moins d’une heure de route, on accède aux plages sauvages des Waitakere Ranges, décor du film « La leçon de Piano ».

La Baie des îles est célèbre pour ses îlots paradisiaques et ses eaux turquoise. C’est l’endroit idéal pour s’adonner à la pêche, la nage avec les dauphins, la plongée sous-marine ou pour se relaxer au soleil sur l’une de ses petites criques isolées au sable fin ou à bord d’un catamaran. C’est également ici qu’a été signé le traité de Waitangi, le document fondateur de la Nouvelle Zélande en tant que nation.

Le Cape Reinga, à la pointe de l’île du Nord, est l’endroit de la rencontre entre la mer de Tasman et l’océan Pacifique. C’est également le lieu le plus sacré de Nouvelle Zélande dans la culture maorie.

La forêt de Waipoua, unique en Nouvelle Zélande (et au monde !) : ses kauris (arbres millénaires endémiques) sont répertoriés comme faisant partie des plus grands et surtout des plus larges au monde.

La péninsule de Coromandel enchante les amateurs de randonnées et de belles plages. En grande partie recouverte de forêt tropicale, elle abrite un volcanisme très ancien qui se caractérise notamment par des sources d’eau chaude naturelle comme sur la plage de Hot Water Beach et des sites exceptionnels tels que la réserve marine de Cathedral Cove.

La région de Rotorua, principale destination touristique de l’île du nord, est une petite merveille géothermique : geysers, bains de boue bouillonnants, cratères fumants, étendues d’eaux multicolores dans une odeur de soufre omniprésente. Cette région est également le berceau de la culture maorie. C’est l’un des endroits phares pour participer à un hangi (dîner traditionnel maori) et pour découvrir le célèbre haka et les autres traditions du passé.

Le Parc National Tongariro, qui est classé par l’Unesco sur la liste du Patrimoine Mondial à double titre : pour son activité volcanique intense (le Mont Ruapehu, toujours actif) et pour son importance culturelle. Encore un autre paradis pour les randonneurs, en particulier pour la randonnée Tongariro Crossing.

La Baie d’Hawke : Le centre Art Déco de Nouvelle-Zélande est également l’une des régions les plus chaudes et les plus sèches de Nouvelle Zélande, ce qui en a fait l’une des plus grandes productrices de vins du pays, notamment de vin rouge.

Wellington, la capitale administrative du pays surnommée la Ville des vents, se niche entre une baie majestueuse et des collines verdoyantes, couvertes de petites maisons aux toits colorés. Incontournable pour tout fan du Seigneur des Anneaux, c’est aussi une ville qui regorge d’excellents cafés, bars et restaurants et où l’on peut visiter le musée national interactif Te Papa Tongarewa.