Montagnes, volcans, et rizières en terrasse de Luzon

D’origine volcanique, les îles des Philippines font partie de la ceinture de feu du Pacifique. L’île de Luzon, la plus grande des îles de l’archipel, ne compte pas moins de 25 volcans actifs. Les plus célèbres d’entre eux sont le Mayon, le Pinatubo et le Taal. Marquée au cours des siècles par l’activité sismique et volcanique, Luzon, se caractérise également par ses deux chaines de montagnes que sont les Caravallos (la cordillère centrale) et la Sierra Madre situées au nord de l’île. La découverte des régions montagneuses de Luzon trouve son apogée avec les paysages étonnants de rizières en terrasse en amphithéâtre que l’on retrouve dans la région de Banaue. L’île de Luzon offre ainsi une diversité de paysages grandioses contrastant fortement avec les côtes, plages et fonds des archipels de Palawan et des Visayas, pour offrir ainsi de très belles aventures aux voyageurs amoureux d’une nature encore préservée.

Les volcans de Luzon

Culminant à 2462 mètres, le volcan Mayon avec sa forme conique parfaite est le plus majestueux et le plus actif des Philippines. Il est possible d’entreprendre l’ascension du volcan en deux jours (avec bivouac d’une nuit au sommet) mais il est également possible de se contenter d’une balade panoramique. Situé sur l’isthme de Bicol, au sud-est de Luzon, le volcan est rarement intégré dans des itinéraires car la région est éloignée (8 heures de route ou 1 heure d’avion). Legazpi, la capitale de la région est reliée en vols directs à Manille bien sûr, mais aussi à Cebu permettant ainsi de combiner avec l’archipel des Visayas. La région de Legazpi ne manque pas d’intérêt et est très peu visitée. Outre le volcan et ses panoramas grandioses, les voyageurs viennent séjourner dans la péninsule de Caramoan avec ses îles et ilots paradisiaques et observer les requins-baleines depuis le village de pêcheurs de Donsol.

Le volcan Pinatubo est peut-être le plus célèbre des volcans des Philippines. Malheureusement, ce sont les ravages de son irruption au début des années 90 qui l’ont fait connaître du monde entier. En saison des pluies, les coulées de boue sur ses pentes sont encore meurtrières. Le trek au milieu des étranges coulées de lave multicolores s’achève par un superbe lac de cratère aux eaux turquoise et émeraude. Le paysage raviné est en perpétuelle évolution depuis la catastrophe de 1991. Le trek peut facilement être intégré à un itinéraire depuis Manille prévoyant la progression vers les montagnes de la cordillère centrale. A noter en revanche que l’accès est régulièrement fermé pour cause d’intempéries ou de manœuvres militaires dans la région…

A moins de deux heures de route au sud de Manille, le volcan Taal est sans aucun doute le plus étonnant des volcans des Philippines. Il émerge en effet depuis le lac d’une immense caldeira pour former une île. Ce lac immense appelé aussi Taal compte également 45 autres petits volcans. La traversée du lac et le trek sur les pentes du volcan offrent des vues magnifiques sur des paysages à couper le souffle. La découverte de la région de Tagaytay peut se faire à la journée au départ de Manille, ou sur deux jours en dormant sur l’arrête du cratère par exemple. La deuxième journée offre notamment l’occasion de rejoindre en bateau les chutes d’eau de Pagsanjan situées dans une gorge recouverte de végétation tropicale.

Montagnes et rizières en terrasse de la cordillère centrale

Dans le cadre d’un voyage sur mesure aux Philippines, Monde Authentique présente la cordillère centrale de l’île de Luzon comme étant un incontournable. La région offre en effet des paysages grandioses avec comme point d’orgue Banaue et ses rizières en terrasse uniques notamment par leur dénivelé. Difficile d’accès, la région se découvre de façon itinérante avec au programme plusieurs étapes et parfois de longs trajets par la route. Prévoir un minimum de 4 nuits avec départ et retour à Manille. Pour les voyageurs disposant d’assez de temps et d’un budget plus flexible, Monde Authentique conseille d’intégrer différentes étapes offrant l’opportunité de sortir des classiques et incontournables de la région.

Lorsque l’on quitte Manille en direction du nord de Luzon, le relief s’élève progressivement à mesure que l’on rejoint Baguio située à 1500 mètres d’altitude. La capitale de la province de Benguet étale sa densité à flanc de montagne et de collines. La ville est appréciée des Philippins pour son air pur et frais en été mais fait surtout office de ville-étape avant de poursuivre la progression vers le nord.

Ensuite, à mesure que la route continue de monter en direction du nord, les villages remplacent les villes puis se font de plus en plus rares. Les paysages gagnent en munificence lorsque l’on emprunte la Mountain trail, la plus haute route du pays. Elle serpente à flanc de montagnes parsemées de pins, surplombe rizières et cascades, et laisse à admirer des montagnes à perte de vue dont les pics culminent à plus de 2500 mètres d’altitude.

La superbe route de montagne conduit au tranquille village de Sagada perché à 1500 mètres d’altitude où l’on fait étape pour la nuit. Les habitants de ce village de la cordillère centrale ont pour tradition ancestrale de suspendre les cercueils de leurs défunts au-dessus du vide. Les sarcophages sont empilés ou suspendus à l’entrée des nombreuses grottes dans un décor de pinacles et forêts de montagne. Ne pas manquer les grottes de la Echo Valley ou pour les plus sportifs disposant de plus de temps, les grottes de Lumyang et de Sumyang avec leur rivière souterraine qui louvoie entre de superbes reliefs rocheux. Le village de Sagada peut être rejoint par la route depuis Vigan via la superbe Cervantes road. Cet itinéraire offre l’occasion d’intégrer la découverte de la côte nord-ouest de Luzon et de son patrimoine historique colonial.

A 1 heure de route à l’est de Sagada, la petite ville de Bontoc est la capitale de la province des montagnes, terre du peuple Igorot. Ce peuple fier est un l’un des plus anciens des Philippines, connu notamment comme coupeurs de têtes… la visite du musée ethnologique de Bontoc permet de découvrir l’histoire du peuplement de cette région des Philippines et de comprendre les différentes caractéristiques des différentes ethnies. Faire étape à Bontoc permet de découvrir à pied par les rizières plusieurs villages Igorot de la région ainsi que les sources chaudes de Mainit. Bontoc constitue la dernière halte ou étape avant de rejoindre la province d’Ifugao et la petite ville de Banaue, apothéose de cette itinérance dans la cordillère centrale de l’île de Luzon.

Situé à 1200 mètres d’altitude, la bourgade de Banaue est l’un des foyers de peuplement des Ifugaos et ville-étape permettant la découverte de la région, célèbre pour ses spectaculaires rizières en terrasse considérées comme les plus belles au monde. Construites il y a plus de 2000 ans, les terrasses irriguées s’étagent sur les contreforts des montagnes de la cordillère centrale sur des hauteurs impressionnantes. Classées au Patrimoine Mondial par l’Unesco depuis 1995, ces rizières en amphithéâtre imposent le respect par leur majesté et offrent un superbe terrain de jeu pour les photographes amateurs.

De superbes points de vue et quelques petits villages Igufaos sont accessibles à tous les voyageurs. C’est toutefois à pied que l’on peut véritablement s’imprégner de cette région où la nature est grandiose. Différentes randonnées de différentes durées et difficultés sont proposées par Monde Authentique avec guide local Igufao. Les villages de Cambulo et de Batad notamment disposent de petites guesthouses au confort simple permettant de passer la nuit. Ces étapes permettent en particulier de découvrir les panoramas inaccessibles par la route, de rejoindre de superbes cascades et de se baigner dans certaines d’entre elles.