L’archipel des Visayas

Bordé par la mer de Solo à l’ouest et par l’océan Pacifique à l’ouest, l’archipel des Visayas situé dans le centre des Philippines se compose de centaines d’îles plus ou moins grandes. La région est le principal centre touristique du pays grâce à ses plages paradisiaques et ses spots de plongée mondialement réputés. Les Visayas offrent des opportunités de séjour plage en extension de la découverte de Luzon, ou pour un voyage à part entière combinant plusieurs de ses îles. C’est une solution souvent retenue lorsqu’un budget un peu serré ne permet pas d’envisager l’archipel de Palawan. Monde Authentique ne propose pas l’intégralité des îles des Visayas aux voyageurs : certaines îles n’offrent pas de solutions d’hébergement répondant aux critères de qualité de l’agence, alors que d’autres s’adressent exclusivement aux plongeurs. Avec les îles de Cebu, Negros, Siquijor et Bohol proposées par Monde authentique, les voyageurs ont largement de quoi faire en termes de plages de rêves, de riches fonds marins et de petites adresses sélectionnées avec soin.

Cebu

La plus peuplée des îles de l’archipel s’étend tout en longueur en plein centre de l’archipel. Sa capitale (et celle de la province), Cebu city, est la porte d’entrée des Visayas avec son aéroport international. L’île souffre du développement démographique et économique mais offre néanmoins de jolies surprises. Outre l’intérêt historique de Cebu City où il est souvent nécessaire de faire étape pour des raisons logistiques, Monde authentique conseille de séjourner dans une très jolie maison d’hôtes dans le sud de l’île, point de départ de très belles excursions : nombreuses randonnées et balades en VTT possibles, baignade dans les cascades, sources d’eau chaude mais aussi canyoning dans les chutes d’eau de Kayasan. La région de Samboan permet de très belles sorties en mer également pour observer les requins baleines à Oslob ou les dauphins dans le détroit de Tanon, ainsi que des superbes plongées avec masque et tuba sur les récifs de l’île de Sumilon. Depuis le sud de l’île, les liaisons sont rapides et nombreuses vers les îles de Negros, Siquijor et Bohol.

Negros

4ème île de l’archipel des Visayas par sa superficie, l’île de de Negros est surtout connue pour ses magnifiques fonds marins (snorkeling ou plongée bouteille). L’île offre pourtant une grande variété de paysages et d’atmosphères, entre montagnes et bords de mer, volcans et lacs, grottes, chutes d’eau, rizières et villages “couleur locale”.

Dumaguete, capitale de la région de “Negros Oriental”, est une jolie ville côtière animée par son centre universitaire important. Elle est également réputée pour sa qualité de vie, sa verdure et son calme. C’est également un port de premier ordre, lieu de passage presque obligé pour relier entre elles les îles de Cebu, Bohol et Siquijor. Les hébergements à retenir sont situés à 1h de route environ au sud de la ville. Au départ de la région, visiter le parc national de Twin Lakes situé seulement à 20km, dans une zone recouverte de forêt vierge à la flore exubérante. A découvrir également, l’île volcanique d’Apo (attention : ne pas confondre avec le récif d’Apo !) à 30 minutes de banca (pirogue locale à moteur et à balancier), et connue comme l’un des plus beaux sites de plongée des Philippines. Outre la plongée sur le sanctuaire marin, on peut visiter l’île à pied et découvrir le phare et le petit village de pêcheurs.

Siquijor

Siquijor est la plus petite des provinces de l’archipel et très peu fréquentée par les touristes. A l’évocation de son nom, les Philippins inquiètent souvent les voyageurs en narrant leurs histoires de “sorciers”. Ces sorciers ne sont en fait que des guérisseurs traditionnels qui pratiquent une médecine à base de plantes tout à fait inoffensive… On découvre l’île de Siquijor à moto, à vélo ou en tuk-tuk (une route de bonne qualité fait le tour de l’île), on profite des très belles plages de sable blanc, on plonge à la rencontre de superbes fonds marins et l’on explore les sources naturelles et les grottes… Un petit bout d’île comme on les aime !

Bohol

Au cœur des Visayas, Bohol regorge de mystères et de curiosités. Par son charme, l’île est devenue un incontournable des Philippines. De très belles plages, de superbes sites de plongée, de petits villages assoupis aux belles églises espagnoles et un intérieur des terres luxuriant. Bohol se caractérise également en raison de deux étrangetés de la nature :

  • Les collines de chocolat, inscrites au Patrimoine Mondial par l’UNESCO, sont plus de 1200 cônes parfaits de 80 à 120 mètres de haut. Ces formations sont recouvertes de forêts épaisses et très vertes mais de mars à mai, une végétation de couleur brune vient les recouvrir (d’où l’appellation “chocolat”).
  • Les tarsiers, les plus petits primates du monde, endémiques à cette région… malheureusement en voie de disparition.

La très grande majorité des voyageurs choisissent de séjourner sur la petite île de Panglao, reliée à Bohol par deux ponts. De nombreuses plages avec un large choix d’hôtels et de restaurants locaux sont les points forts de Panglao. Les plus belles plages sont celles d’Alona et de Dumaluan. Alona est la plus fréquentée avec ses restaurants de spécialités locales, ses bars et une animation de station balnéaire. Dumaluan est plus sauvage et donc moins fréquentée. Dumaluan est souvent un bon compromis car l’animation d’Alona n’est qu’à 10 minutes en taxi local. Enfin, pour une vraie immersion nature, privilégier la baie d’Anda au sud-est de l’île. Plages de carte postale et superbes fonds marins sont au rendez-vous !

Boracay

Comment évoquer les Visayas et ne pas parler de Boracay… tout simplement peut-être parce que Monde Authentique déconseille de séjourner dans la station balnéaire la plus connue des Philippines. Il est vrai que sa plage parfaite de sable blanc longue de 4 kilomètres, ses eaux turquoise et son animation ont de quoi séduire. L’île a pourtant été victime de son succès et s’est transformée en un gigantesque parc d’attraction pour adultes. La sur-fréquentation de l’île avec ses conséquences inhérentes a entraîné la fermeture de l’île aux touristes en 2018. L’île doit rouvrir en 2019 avec une capacité d’accueil réduite, mais peu de chance qu’elle ne trouve pour autant les faveurs de Monde Authentique