La magie du Centre Rouge

Partir à la découverte du Centre Rouge et de ses mystères, c’est se laisser envoûter par les légendes aborigènes et l’immensité des paysages. Un 4×4 est idéal pour sillonner l’immensité de l’Outback et admirer les principaux sites de la région : Kings Canyon, Kata Tjuta (les Monts Olgas) et surtout l’incontournable et mystique rocher Uluru (Ayers Rock).

Le Centre Rouge, un incontournable en Australie

Le Centre Rouge se trouve dans la région du Territoire du Nord, au centre de l’Australie. Ce “Cœur Rouge” classé parc national et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO est l’un des sites incontournables lors d’un premier voyage en Australie.

Uluru, en plus d’être un symbole, est probablement le site le plus célèbre du pays. Lieu sacré pour les aborigènes, c’est également le plus grand monolithe du monde haut de 348 mètres au milieu du désert.

Le Centre Rouge, c’est aussi des cavernes et leurs peintures rupestres, les 36 dômes de granit rouge des Kata Tjuta (les Monts Olgas), les gorges impressionnantes de Kings Canyon, une variété intrigante d’écosystèmes d’étendues désertiques et d’abondante végétation, la faune et la flore des MacDonnell Ranges, la ville d’Alice Springs riche d’histoire et de culture…

Comment intégrer le Centre Rouge dans un itinéraire en Australie ?

Le Centre Rouge est accessible par deux aéroports principaux : celui d’Alice Springs, le plus desservi, et celui d’Ayers Rock. Il est également possible d’arriver à Alice Springs par le Ghan, l’un des trains mythiques australiens, qui relie Adelaïde (au sud) à Darwin (au nord).

Une fois sur place, le voyageur peut au choix :

  • Visiter le Centre Rouge en liberté au volant d’une voiture de location ou d’un camping-car, en suivant les routes goudronnées (tous les sites principaux sont accessibles par ces routes) ou en empruntant les pistes 4×4 pour mieux profiter de la beauté sauvage du bush.
  • Participer à un circuit accompagné en petit groupe, avec un guide expérimenté, spécialiste de la région, de type safari-camping ou avec hébergement en hôtel 4*.

Certaines des activités disponibles concourent à rendre un voyage dans le Centre Rouge australien inoubliable : survoler l’Outback en montgolfière ou en hélicoptère, dormir à la belle étoile dans un swag (sac de couchage douillet), participer à un cours de peinture aborigène, apprendre à jouer du didjeridoo, découvrir le bush tucker (nourriture traditionnelle du bush) avec un guide aborigène… et bien d’autres pour combler les goûts et les envies de chacun.

Nos formules “au volant” s’adressent aux voyageurs débrouillards et épris de liberté. Nos créateurs de voyages apportent des conseils sur l’itinéraire, réservent le véhicule et les activités choisies et expliquent les types d’hébergements possibles.

Info vérité : il y a peu d’hébergements dans le centre rouge. Même les chambres d’hôtels de confort simple sont chères.

Combien de temps consacrer au Centre Rouge ?

Au volant, compter un minimum de 5 à 6 jours : 2 nuits à Ayers Rock pour profiter pleinement du parc national et du centre culturel, 1 nuit à Kings Canyon, 1 nuit à Glen Helen (plus facilement accessible en 4×4), et 1 à 2 nuits à Alice Springs.

En circuit accompagné : 3, 4 ou 5 jours.

Quand voyager ?

Le Centre Rouge peut se visiter toute l’année. Il faut noter qu’il peut faire très froid la nuit pendant la saison hivernale de juin à août, et qu’il est recommandé d’éviter la région entre décembre et février compte tenu des températures élevées (40°C ou plus) et des possibles pluies abondantes.

Info vérité : certaines randonnées sont fermées au public quand les températures sont trop élevées.