De Vang Vieng à Vientiane

Dans le cadre d’un voyage sur mesure au Laos, les clients-voyageurs sont tenus de respecter la géographie de ce pays tout en longueur pour en découvrir les différentes facettes. Parmi les itinéraires possibles du nord au sud, ou inversement, Monde Authentique recommande la liaison par la route reliant Luang Prabang, l’incontournable cité historique du Laos et Vientiane, sa capitale au charme de grosse bourgade. Après la découverte des magnifiques paysages de campagne émaillés de pitons rocheux, les clients-voyageurs seront charmés par Vientiane. Loin de l’agitation des autres capitales d’Asie du Sud-Est, Vientiane ressemble à un grand village, avec ses maisons coloniales et ses marchés aux mille couleurs. C’est en outre une étape idéale avant de poursuivre sa route vers le sud du Laos.

Comment intégrer Vang Vieng et Vientiane dans un itinéraire au Laos ?

Longtemps oubliée par les voyageurs, la région de Vang Vieng est désormais accessible par une nouvelle route depuis/vers Luang Prabang qui réduit le trajet à 4h de route en lacets, bordée par des villages de minorités ethniques et traversant de superbes paysages de montagnes. Jusqu’il y a peu de temps, la région était le terrain de jeu de routards-fêtards en quête de liberté loin du monde moderne. Les autorités laotiennes ayant mis le holà, la région retrouve sa sérénité et accueille les voyageurs pour y découvrir son environnement naturel et notamment ses étonnants paysages de « pains de sucre » karstiques dressés au milieu des rizières. La région offre de belles escapades à la découverte de ses falaises de grès rouge truffées de grottes et baignées de cascades, de descentes en pirogue sur ses rivières serpentant au milieu de la jungle, et de rencontres de ses habitants Mong et Yao, qui mêlent rites bouddhistes et superstitions animistes. Monde Authentique recommande de séjourner au moins 2 nuits à Vang Vieng avant de poursuivre plus au sud vers Vientiane, ou avant de poursuivre vers le nord en direction de Luang Prabang.

Vientiane la capitale justifie d’y séjourner au moins 2 nuits également pour y consacrer au moins une journée complète. Avec un peu plus de temps, il est possible de partir à la découverte des trésors cachés de la région tels que ses petits villages sur pilotis entourés de plantations de palmiers et de bananiers, et ses maisons de pêcheurs construites le long du Mékong…
Les voyageurs qui découvrent la capitale du Laos ont souvent déjà visité d’autres pays de la région. Ils sont souvent très surpris par son aspect endormi et provincial. Bien que la modernité gagne progressivement le Laos, Vientiane conserve le charme nonchalant hérité de l’Indochine française avec ses quartiers et avenues ombragés, ses élégantes bâtisses coloniales et son atmosphère bon enfant de fin de journée sur les rives qui bordent de Mékong.
Vientiane se visite à pied, en tuk-tuk ou en vélo, à la découverte de ses temples et monastères, ses monuments symbole d’un Laos à l’histoire tourmentée, son architecture métissée des apports asiatiques et occidentaux, et tous ses lieux de vie que sont ses marchés, places et parcs.

Nos clients-voyageurs aiment

  • Marcher, grimper, naviguer, explorer au cœur d’une nature exceptionnelle dans la région de Vang Vieng,
  • Les paysages d’étonnantes falaises et pitons rocheux qui surplombent les rizières de Vang Vieng et la rivière Nam Song,
  • Le charme d’une capitale à taille humaine et aux allures de grosse bourgade,
  • Une balade à vélo sur les rives du Mékong à Vientiane en fin de journée.