L’Amazonie

La forêt amazonienne, plus grande forêt au monde, s’étend également en Equateur. Elle occupe d’ailleurs la moitié de son territoire, pour n’abriter que 10% de la population équatorienne. L’Amazonie en Equateur est bien moins touristique qu’au Brésil. Cependant, l’Equateur étant un pays de petite superficie, cette région est facilement accessible par voie terrestre ou aérienne, depuis Quito.

L’Amazonie équatorienne

Même si seule une faible superficie de l’Amazonie se situe en Equateur, pas moins de 25% de la faune et de la flore observables en Amazonie se trouvent en Equateur. Une grande variété de singes, oiseaux, serpents, etc. s’y concentrent du côté de la forêt primaire. On appelle forêt primaire les zones les plus reculées de l’Amazonie, abritant la grande biodiversité amazonienne, loin des conséquences néfastes de l’activité humaine.
On appelle forêt secondaire les villes – portes d’entrées – de l’Amazonie. En Equateur, on en dénombre 5 : Tena, Puerto Misahualli, Archidona, Puyo et Macas. Il s’agit donc de l’Amazonie dite « proche », de zones en général facilement accessibles par les voies terrestres. Elles sont les points de départ pour se diriger vers la forêt primaire.
En général, les créateurs de voyages de Monde Authentique recommandent des séjours en lodge, au cœur de la forêt primaire. C’est à cet endroit que l’expérience de l’Amazonie est la plus forte. De nombreux animaux sont observables, les bruits de la forêt sont enveloppants. C’est une expérience fascinante de se perdre dans cette immensité afin de se couper des bruits du monde moderne.
Encore aujourd’hui de nombreuses communautés amérindiennes peuplent la forêt amazonienne, tout en luttant pour préserver leurs savoirs ancestraux. Face à la déforestation et à l’influence du monde extérieur, ils tentent de perpétuer leurs croyances, savoirs et coutumes. Certaines communautés acceptent de rencontrer un nombre limité de voyageurs afin de partager avec eux leur art de vivre et leurs traditions.