Un jour, vous réserverez vos voyages sur le chemin de l’aéroport.

En ce mois de mars, chez Monde Authentique, nous avons vendu… des voyages pour mars et pour avril. La tendance de vente de « dernière minute » s’accentue d’année en année. A croire que d’ici 2020, vous réserverez vos vacances sur le chemin de l’aéroport…

Scène de vie ordinaire chez Monde Authentique. Nous sommes le mercredi 1er avril et je n’ai pas le cœur à faire de bonne blague. Et pour cause, comme le premier jour de chaque mois, Frédérique (qui s’occupe à l’agence de la paperasse et des chiffres) et moi assurons les mêmes tâches administratives et comptables. Et il s’agit d’être un minimum concentré.

Nous assumons cette corvée de façon presque automatique depuis bien longtemps. Frédérique a rejoint l’équipe le 17 mars 2008 et attaque ce matin sa 85ème clôture mensuelle. Moi, j’ai arrêté de compter : j’en ai fait plus de 150 et ça me vieillit.

Bref, chez Monde Authentique les 1er et 2 de chaque mois, vous êtes à peu près certains de nous trouver à l’agence, Frédérique et moi. En revanche, nous ne sommes pas au comble de notre disponibilité : il nous faut récapituler, pointer, contrôler, classer, trouer, relier et compiler l’équivalent papier de 112 hectares de forêt amazonienne (ou du moins ce qu’il en reste).

Je commence chaque clôture mensuelle par l’étude du relevé de vente. Il me permet de dresser le bilan de l’activité du mois échu. Je compile tout ça et rédige un rapport à l’attention de tous les collaborateurs de l’agence.

Desk office business financial accounting calculate

Et ce mois de mars a été bizarre… c’est habituellement à cette époque que nous commençons à concrétiser vos plus longs voyages des mois de juillet et août.

En général, vous commencez à préparer ce type de voyages pendant les vacances de Noël, réfléchissez et hésitez en janvier, vous revenez nous interroger sur des petits détails en février et puis en mars, vous signez. Pour preuve, mon rapport d’activité de mars 2014 commençait par « les départs de juillet et août représentent 60% du CA facturé en mars, avec 11 dossiers à plus de 10 000 € et 4 dossiers autour de 20 000 € »

Cette année, j’ai écrit « en mars 2015, notre CA facturé est en augmentation de 25% par rapport à mars 2014. Bizarrement, plus de 50% des dossiers concernent des départs en mars et en avril […] nous avons facturé 9 dossiers pour des départs en juillet/août (et surtout début août) mais ça reste très mou. »

Bien sûr, nous nous réjouissons que nos départs du printemps soient en forte augmentation ! Cependant, sans vouloir donner l’air de ne voir que la moitié vide du verre, je m’inquiète de voir que vous ne vous précipitez pas pour réserver vos voyages de juillet et août.

Pourquoi ?

D’abord parce que nous évoluons dans un marché de rareté. Certes, vous trouverez partout des HLM de plage prêtes à vous accueillir pour quelques dizaines de dollars par nuit… mais la sélection de Monde Authentique comprend essentiellement de toutes petites unités de charme. Quand il n’y a que quelques chambres dans un hôtel, il est possible que l’hôtel en question se remplisse vite et il faut être très réactif. Décidez-vous avant qu’il ne soit trop tard !

Ensuite, parce que ça coûte moins cher ! Tous les maillons de la chaine du voyage ont bien compris l’intérêt de vendre longtemps à l’avance leurs prestations pour éviter de rentrer dans la spirale infernale du tarif déstocké en dernière minute. (Un phénomène de bradage tardif qui est d’ailleurs une spécificité très française…)

Pour résumer, les compagnies aériennes font des prix d’appel bas lors de « ventes flash » afin de s’assurer un matelas de réservations en basse saison (ça les rassure…) et quand le quota de sièges bon-marché est atteint et que la compagnie est confiante dans le remplissage de son avion, elle peut sereinement augmenter le prix du siège et laisser jouer l’offre et la demande.

Et comme une bonne idée est toujours copiée, dans la même logique, pour s’épargner la panique de la chambre vide de nombreux hôtels appliquent des tarifs promotionnels dits de « réservation anticipée » :
si vous vous engagez dans un processus d’achat longtemps à l’avance, l’hôtel vous en remercie en vous accordant un cadeau (une nuit gratuite, une excursion) ou une réduction de prix. Il y a quelques années, pour en bénéficier, les hôtels vous demandaient de réserver « au moins 6 mois à l’avance ». En 2015, vous pouvez parfois prétendre à ce type d’offres si vous réservez jusqu’à 4 voire 3 mois avant votre départ.

Enfin, les Français ont parfois tendance à s’imaginer qu’ils sont tous seuls à voyager. Songez que les candidats au voyage viennent de la terre entière et que si pour vous, un voyage dans les îles du Pacifique ou en Amérique du Sud est un long périple, il n’en est pas de même pour les citoyens des pays en question (figurez-vous qu’eux aussi voyagent…) ou les résidents des pays limitrophes. Ainsi, envisager un voyage en décembre/janvier en Australie ou dans les îles du Pacifique doit se prévoir longtemps à l’avance car cette période est celle des « grandes vacances d’été » pour les Australiens.

De même, il est difficile de trouver des chambres d’hôtel dans toute l’Asie lors de la période du « Nouvel-An chinois » (en général en février, et la date peut coïncider avec les dates de vacances scolaires d’hiver en France) ou lors de la golden week, cette semaine du mois de mai où les Japonais sont (presque) tous en vacances !

Et même si nous ne pouvons que nous réjouir pour eux que les citoyens des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) sont de plus en plus nombreux à voyager, il faut se rendre à l’évidence : les Brésiliens voyagent essentiellement en Amérique latine, avec pour effet une hausse des prix des hôtels dans tous les pays d’Amérique du Sud. Dans le même ordre d’idée, les Russes, Chinois et Indiens voyagent essentiellement dans la zone Asie/Pacifique et mettent la main sur des hôtels entiers. Autant de capacité en moins pour les Européens…

calendar days with numbers close up

A toute fin utile, je pensais vous rappeler que cette année, le monde entier fêtera Noël le 25 décembre (vous ne le saviez pas ? D’autres, bien informés, ont déjà réservé leurs vacances…) mais comme vous ne semblez pas vous préoccuper de vos voyages de juillet/août, j’ai laissé tomber le projet. Et puis, de toute façon, je n’ai guère le temps : on m’appelle pour « trouver des solutions pour les vacances de Pâques ». J’espère que la demande vient d’un Parisien (en vacances le 18 avril) et non pas d’un résident de la zone A (qui voudra partir le 11, « à la rigueur le 12 »). Priorité aux clients : la clôture de fin de mois attendra un peu.